GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Thilogne: Le temps des investitures Par Habib KÂ, Chef du bureau régional de Matam, Thilogne

Après Mamadou Elimane Kane dit MEK qui a confirmé devant ses militants sa décision d’aller aux élections sous sa propre bannière, ce fut autour de Amadou Alassane Sow alias Zorro, adjoint au maire de la commune de Thilogne, de prendre ses distances avec l’Alliance pour la République (APR). En effet, Zorro briguera le poste de maire de Thilogne avec la liste de la coalition du président Bougane Guèye Dany.

Le départ de l’adjoint au maire de Thilogne risque de porter un sérieux coup à la coalition de Benno Bokk Yaakaar (BBY), surtout que le nouveau mode de scrutin, le suffrage universel direct, ne donne plus possibilités aux leaders de mener des transactions discrètes pour négocier le fauteuil municipal.

Entre-temps, les doyens politiques ne se sont pas encore décidés, tenus par la volonté du président Macky Sall de désigner, comme d’habitude, les candidats de BBY et de l’APR.

il s’agit du ministre-conseiller Sidy Ben Oumar Kane, de l’ambassadeur itinérant Almamy Bocoum, de l’ex-sénateur Abdoul Guissé.

Leur soutien pour l’un ou l’autre camp serait déterminant quant à l’issue du scrutin.

En 2014, les résultats des élections communales se présentaient ainsi :

  • Doggol 1.516, 43%
  • Mek 1.236, 38%
  • Almamy Bocoum 697, 19%

Le maire sortant, Youssouph Dia, risque des surprises s’il est reconduit candidat de l’APR et de BBY si les frustrés reportent leurs voix sur une autre liste.

Dans ces conditions, Mamadou Elimane Kane partirait favori, d’autant plus qu’aux dernières élections communales, il arrivait 2ème, derrière la coalition Doggol inspirée par Farba Ngom, coordonateur départemental.

%d blogueurs aiment cette page :