GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Nelson Ned, le million latin Ce géant de la musique a atteint un million de disques en 1974

Musique : Nelson Ned

 

« Happy birthday my darling »

s’est vendu à un million d’exemplaires,

une première en 1974 pour un Latin

 

Nelson Ned est décédé à l’âge de 66 ans d’ une pneumonie et d’un arrêt cardiaque à l’hôpital régional de Cotia, à São Paulo, le 5 janvier 2014. Ne le 2 mars 1947, il était un auteur-compositeur-interprète brésilien qui a construit une solide carrière de chanteur et compositeur de chansons sentimentales et souffrantes, devenant populaire au Brésil et en Amérique latine en 1969 et se faisant connaître internationalement, notamment au Portugal, en France et en Espagne. En 1971, il sort son premier album espagnol, “Canción Popular” et se produit aux États-Unis, en Amérique latine, en Europe et en Afrique.

Nelson Ned a été le premier artiste latin à vendre un million de disques aux États-Unis avec son tube “Happy Birthday My Darling” en 1974. Il a fait du travail instrumental pour le “Electric Moog Orchestra” en 1977. Après sa conversion religieuse en 1993, il a seulement enregistré Chants évangéliques chrétiens en portugais, espagnol et certains en anglais.

Nelson Ned d’Ávila Pinto est né en 1947 à Ubá, l’aîné d’une fratrie de sept. Il était le seul frère à développer le nanisme : à l’âge adulte, il mesurait 1,12 mètre.

Ned s’est marié deux fois et a eu trois enfants avec sa seconde épouse, María Aparecida. Ses trois enfants ont développé un nanisme : Nelson Ned d’Ávila, Jr. (1,08 m), un musicien vivant maintenant au Mexique ; Monalisa Ned d’Ávila, médecin, et Ana Verónica Ned Pinto (90 cm), chanteuse et acrobate.

%d blogueurs aiment cette page :