GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Yoff-Affaire Mamadou Guèye: Diouf Sarr pardonne Pathé MBODJE

Les alliés de la mouvance présidentielle de Dakar et du Saloum voulaient la poursuite de la procédure afin de faire cesser cette chasse aux sorcières dans leurs rangs. Mais Abdoulaye Diouf Sarr s’est voulu magnanime en pensant au niveau micro (il est le maire de l’arrondissement) et macro (il est le ministre de la Santé et de l’Action sociale) et il a cédé à la sollicitation de chefs religieux qui ont intercédé en faveur de l’interpellé.

La procédure engagée Mamadou Guèye du Mouvement pour la Rénovation des Valeurs (Mrv, mouvance présidentielle) est donc suspendue. L’homme avait été convoqué, à la demande du bureau du procureur de la République, pour être interrogé sur les accusations publiques qu’il avait proférées en début d’année à Yoff contre Abdoulaye Diouf Sarr accusé de malversations.

Lui-même candidat à la mairie, comme jadis Moustapha Cissé Lô el Pistoléro et peut-être tant d’autres dans un avenir proche,  Mamadou Guèye avait voulu se signaler en ces temps de Covid-19 en cherchant à distribuer des produits phytosanitaires à quelques citoyens de Yoff. Ce que le clan du maire n’a pas vu d’un bon œil et a cherché à s’opposer à la séance de distribution prévue au rond-point de Yoff. Il y eut quelques heurts à l’issue desquels Mamadou Guèye criera son désespoir en déclarant que « Yoff allait mal » et que son maire s’était livré à de « nombreuses malversations ». Ce qui lui valut une convocation pour apporter la preuve de ses accusations.

Diverses médiations et sa position de responsable à Yoff ont emmené à Abdoulaye Diouf Sarr à de meilleurs sentiments qui ont permis de régler le différend à l’amiable : Mamadou Guèye viendra devant le maire présenter ses plates excuses ; les autorités religieuses qui ont surtout permis d’arriver à la solution l’ont promis à Abdoulaye Diouf Sarr qui en a pris acte.

%d blogueurs aiment cette page :