GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Omicron: Plus contagieux mais moins dangereux

Spectaculaire dans sa progression, spectaculaire dans ses conséquences, surtout avec les annulations de vols commerciaux en ces périodes de fêtes, le variant Omicron ressemblerait à un chie qui aboie sans mordre n’eussent été cependant les terribles encombrements des hôpitaux et le stress supplémentaire imposé au personnel médecin cal et politique, surtout en Occident. Il aurait cependant usurpé la terreur qu’il impose.

” Les chercheurs ne savent pas si cette baisse du taux de cas graves observée est due au variant ou au fait qu’il se heurte à des populations davantage immunisées.” (Guardian, Royaume-Uni, du 22 décembre).

Omicron a été annoncé fin novembre alors que tout indiquait une sortie de crise manifestée par la destruction d’importantes quantités de vaccins qui n’avaient pas trouvé preneur ou qui étaient déjà périmés avant leur départ sous forme de don.

Le Nigéria a ainsi détruit plus d’un million de doses de vaccins contre le coronavirus qui ont d’autant que le public destinataire était déjà méfiant.

Le Sénégal en avait fait autant 400.000 doses périmées.

%d blogueurs aiment cette page :