GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Ramadan-Le grand geste de Djiby Ndao pour les habitants de Richard Toll: Le 3CIR offre des denrées alimentaires à 300 familles Par Sadany SOW

« 6 millions 193 mille francs ont été débloqués pour dérouler le projet »

Le Cercle de Concertation des Cadres et Intellectuels (3CIR), par l’appui de son partenaire principal Mr Samba Fall, a réussi à avoir un financement pour des dons en denrées alimentaires destinées à 300 familles localisées dans les 15 quartiers de la commune de Richard Toll. Une initiative initiée par Djiby Ndao économiste, Richard-Tollois et coordonnateur de 3 CIR, un cercle regroupant 200 membres.

Expliquez-nous l’idée de départ de cette initiative sociale !

Djiby Ndao : Depuis deux ans, je le fais. J’ai initié depuis le Ramadan de l’année dernière le « Challenge Ndogou Family ». En effet, je lance le challenge sur mon statut WhatsApp et mes contacts participent à hauteur de leurs moyens. Chaque jour, quelqu’un propose une famille de son quartier qui est dans une situation compliquée et on lui envoie 15.000 fcfa pour l’achat des denrées alimentaires pour le Ramadan.  D’habitude, ce sont les étudiants qui participent à hauteur de 500 f, 1.000 f, 5.000f… On ignore les familles réceptrices des dons, on nous envoie des messages ou audios venant d’elles pour des prières et des remerciements.

Qu’est-ce qui vous a inspiré ou motivé à mettre en place 3CIR ?

Djiby Ndao : Considérant l’inefficacité des politiques locales depuis la création de la commune de Richard-Toll en juin 1981 en cela qu’elles n’ont pas jusqu’ici permis le développement socio-économique de la ville qui, paradoxalement dispose d’immenses potentialités économiques, considérant la non-implication des cadres de Richard-Toll dans la conception, la mise en œuvre et l’évaluation des politiques publiques locales de la commune, considérant l’inexistence d’un mécanisme communal de concertation et d’action regroupant les filles et fils de Richard-Toll quelle que soit leur obédience politique, religieuse et confessionnelle au niveau local, national et de la Diaspora, considérant l’acte 3 de la Décentralisation comme une opportunité d’impulsion des politiques de développement socio-économique des collectivités locales en général et de la commune de Richard-Toll en particulier, conscient du rôle et de la responsabilité de chaque Richard-Tollois et Richard-Tolloise dans la marche de la commune, j’ai décidé de mettre en place le 30  mars 2019 le Cercle de Concentration des Cadres et Intellectuels de Richard Toll (3CIR).

Quel est l’objectif de 3CIR ?

Djiby Ndao : Notre objectif principal est de relever les défis de développement socio-économique de notre commune qui nous a tout donné. Depuis l’année dernière, nous nous sommes focalisés sur des politiques strictement sociales pour apporter une solution à la demande de la population richard-tolloise. Nous l’avions fait l’année dernière en octroyant à tous les Daaras de la commune des denrées alimentaires par l’appui d’un partenaire extrêmement généreux, qui ne cesse de répondre à l’appel de la population de Richard-Toll, en l’occurrence M. Samba Fall. Cette année aussi, cet homme a renouvelé son engagement envers Richard-Toll en nous octroyant un financement pour accompagner 300 familles de la commune durant le mois de Ramadan.

En effet, la commune comprend 15 quartiers, et dans chaque quartier nous avons ciblé, par l’aide des autres associations, des imams et des délégués de quartier, 20 familles les plus démunies. Ce qui fait au total 300 familles sur toute l’étendue de la commune et chaque famille a reçu :

  • – 1 sac de riz
  • -5 litres d’huile
  • – 5 kilos de sucre
  • – 2 sachets de lait
  • -1 sachet de dattes.

Comment comptez-vous poursuivre vos objectifs ?

Djiby Ndao : Nous comptons poursuivre nos objectifs en nous appuyant davantage sur l’emploi des jeunes de la commune par le biais des RSE (Responsabilité sociétale des Entreprises) sur base volontaire ou parfois juridique, des enjeux environnementaux, sociaux, économiques et éthiques dans leurs activités. Nous déclarons en plus notre volonté commune de mettre en place une structure citoyenne, laïque et inclusive dans le but de contribuer activement au développement de la commune de Richard-Toll.

Avez-vous un appel à lancer aux habitants de Richard-Toll ?

Djiby Ndao : Nous lançons un appel à l’ensemble des filles et fils de Richard-Toll, d’ici et d’ailleurs, soucieux du développement socio-économique de la commune. Aussi nous nous engageons à nous impliquer par la force de propositions et d’actions dans la conception, la mise en œuvre et l’évaluation des politiques publiques locales dans la commune de Richard-Toll.

En tant que fondateur et coordinateur de la structure, je tenais, pour finir, à remercier sincèrement M. Samba Fall, qui n’a ménagé aucun effort pour la réussite de ce projet et qui, depuis le début de nos activités, reste notre seul partenaire moral et financier. Richard-Toll est fier de lui.

%d blogueurs aiment cette page :