GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Parcours: Demba Bâ alias “Kouss”, Le nanisme : une malformation handicapante Par Ndeye Fatou DIONGUE

SOS : Demba Bâ a besoin d’aide de toute urgence

“Je dois subir une opération de 2 millions de Francs CFA et payer 8 mois d’arriérés de location. S’il y a bien une chose que je déteste dans la vie, encore plus dans l’état où je suis, c’est mendier !”, Demba Bâ.

Demba Bâ alias “Kouss”, âgé de 49 ans, est originaire de Kidira. Il a grandi à Rebeuss et habite actuellement à Yoff Ndeungane avec sa petite famille en toute modestie. Il s’est marié à Khadidiatou Ndiaye (36 ans, une belle dame élancée de teint noir) depuis 2002 et est père de cinq enfants. Demba Bâ est le seul enfant atteint de nanisme au sein de sa famille. Trois de ses enfants dont l’aînée Fatoumata Thiam Bâ (12 ans), Maty Thiam Bâ (11 ans) et Serigne Mbacké Bâ (5 ans) sont nains comme lui et lui ressemblent comme deux gouttes d’eau ; les deux autres, Maman Bâ (10 ans) et Pape Maguette Ndiaye Bâ (9 mois) sont de taille normale et ressemblent à leur maman.

“Si mon aîné était encore en vie, il aurait 14 ans, paix à son âme.”, prie Demba Bâ, triste

Etudes et expériences professionnnelles

Demba Bâ n’a pas fait d’études, contrairement à ses enfants…

“Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour encadrer mes enfants et leur assurer un avenir radieux, comme ferait tout bon père. D’ailleurs, ils sont très studieux et fréquentent une école privée. Fatoumata ma première, a passé son entrée en sixième cette année.”, confie Demba Bâ (avec fierté).

Premier rappeur du Sénégal, Demba Bâ est un fidèle amoureux du cinéma. Il adore l’art et le théâtre ; il ne l’a appris nulle part, mais c’est son fort.

“J’ai joué dans pas mal de films (La Bonne particulière, les Enfants de Popenguine, Roube Bâ, Fatou, Yalla ya na, la Petite vendeuse de Soleil etc).”

Il a été acteur principal dans “Kooru Kouss” (Sketch durant le mois de Ramadan), diffusé sur la Rts1 et sur la 2stv.

Sa maladie

Demba Bâ est très souffrant. On le déplace et le dépose sur son fauteuil comme un enfant.

“Cela dure depuis trois ans, je souffre terriblement et j’ai mal partout. Tout mon corps me fait mal, je ne peux ni me mettre debout, ni marcher. Je ne dors pas la nuit et cela fait longtemps que je dors sur le canapé de mon salon, tellement mon corps me fait mal. Même pour aller aux toilettes, on m’y accompagne. J’ai du mal à parler correctement aussi, ma femme Khadidiatou Ndiaye m’aide à tout faire”.

“Je dois subir une opération qui coûte deux millions de Francs CFA et je n’ai pas les moyens. Les médecins avaient promis de me rappeler, mais je n’ai eu aucune nouvelle depuis des mois. Et Dieu seul sait combien je souffre.“, explique Demba Bâ (en pleurs).

Difficultés rencontrées et échecs

“Ma maladie représente un grand handicap et un frein à toutes mes activités. Je ne peux plus rien faire, ni aider ma femme et mes enfants. Avant, ma famille ne manquait de rien, car je suis très débrouillard. J’ai huit mois d’arriérés de location dans l’appartement où je vis avec ma femme et mes enfants. Et le fait de ne pas pouvoir réaliser mes projets faute de santé, je considère cela comme un grand échec. Cependant, je ne baisserai pas les bras pour autant”.

Vie familiale et sociale

“Je suis bien entretenu au sein de ma famille, Dieu merci. Depuis ma naissance, ma famille m’a choyé et me voue une très grande considération. Je suis le seul nain dans ma famille, mes frères et sœurs sont normaux !”.

“Avant, dans la rue, les gens se moquaient de moi à cause de ma petite taille. Mais je ne me suis jamais fâché pour autant, bien au contraire. Quand ils ont commencé à me suivre à la télé, ils sont devenus très amis avec moi et m’invitent même chez eux”.

Demba Bâ poursuit : “J’ai beaucoup d’amis, ils sont très sympa et me sont d’une grande aide. Mes amis sont très chers à mes yeux”.

Ses amis Nianky Koné et Mohamed Bâthily font désormais partie de son quotidien. Ils rendent visite à Demba Bâ presque tous les jours. Il les considère comme ses frères de sang. Ses deux compagnons lui vouent un indéfectible attachement.

Telle Khadidiatou, homonyme de la femme du prophète (psl)… Khadi, l’épouse de Demba Bâ est une femme dévouée, très courageuse et vertueuse.

Je ne fais que mon devoir. Cela fait bientôt vingt (20) ans que je suis mariée à Demba, on a vécu toutes sortes d’émotions et vraiment c’est un bon mari et un merveilleux père pour nos enfants. Tout ce que je souhaite, c’est qu’il aille mieux afin de reprendre toutes ses activités convenablement.“, déclare Khadidiatou (larmes aux yeux).

Demba Bâ est toujours entouré de ses enfants, ils s’aiment mutuellement et le courant passe très bien, en parfaite harmonie avec toute sa famille. Les enfants disent en même temps: “Nous aimons beaucoup notre papa, c’est notre ami. On lui souhaite de vite guérir!”.

Goûts et dégouts

“J’aime faire du sport, particulièrement les pompes ; j’en faisais des centaines à l’époque mais malheureusement ma santé ne me le permet plus!”

“Ce que je souhaite et désire le plus c’est de voir tout le monde heureux et en paix.”

“Ce que je déteste le plus, c’est être minimisé ou sous-estimé. Mendier, pour moi, est la dernière chose à laquelle un croyant doit faire recours. C’est un comportement indigne à mon goût.”, affirme Demba Bâ.

Projets

“J’ai beaucoup de projets en suspens à cause de ma maladie. Je ne peux plus me déplacer. Toutefois, mon plus grand projet c’est de réaliser une série télévisée que je nommerai : “Keur Kouss”.

Avis sur la covid-19

D’après Demba Bâ : “La pandémie de Coronavirus n’est qu’un message de Dieu. On doit se remettre à lui. Il est omnipotent, omniscient et omniprésent. Il y a beaucoup d’horreurs dans ce monde. Homosexualité, franc-maçonnerie, tuerie, corruption, loi du plus fort etc… Les gens doivent se consacrer davantage à leur religion et essayer d’être pieux, plus se rapprocher de Dieu et surtout ne pas céder à la tentation. On mourra tous un jour ou l’autre, jeunes et vieux. Il faut qu’on demande sincèrement pardon à Dieu”.

Appel aux autorités et aux chefs religieux

“J’appelle toutes les bonnes volontés à me secourir. Je suis vraiment dans le besoin et c’est très urgent ; et je prie le bon Dieu d’aller mieux inchallah. J’interpelle le chef de l’Etat du Sénégal, Son Excellence Macky Sall et sollicite l’aide du Khalife Général des Mourides, Serigne Mountakha Mbacké.”

“Je souhaite vite guérir et avoir un toit à moi pour ma femme et nos enfants”.

Message à la jeunesse

Demba Bâ conseille aux jeunes : “L’émigration clandestine n’est pas une solution. Croyez-en vous et en vos valeurs. Gardez la foi en Dieu et faites de son prophète (psl), une référence. Cheikh Ahmadou Bamba (Serigne Touba) est un grand exemple. Les jeunes doivent le copier.”

” La jeunesse est l’avenir de demain et si les jeunes veulent réussir : ils doivent respecter le bon Dieu et leurs parents. Travailler dur et ne sous-estimer aucun métier. Tout est mieux que tendre la main”.
Chers lecteurs si vous voulez aider Demba Bâ, voici son numéro personnel : 00221 77 521 20 74

Visitez également notre chaine Youtube pour suivre l’entretien que nous avons eu avec lui.

%d blogueurs aiment cette page :