GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Oh la vache ! Seuls 60% d’une vache sont utilisés comme nourriture… Et les 40% ? Par Sadany SOW

Les vaches sont le plus souvent destinées à assurer le renouvellement du troupeau ainsi que la production de lait. Contrairement à leurs mâles qui finissent d’habitude à la boucherie. Toutefois, elles présentent un “vacherin” pour la société.

Le saviez-vous?

Vache est le nom  vernaculaire donné à la femelle du mammifère domestique de l’espèce Bos Taurus, un ruminant appartenant à la famille des bovidés généralement porteur de deux cornes sur le front. Les mâles sont appelés taureaux et les jeunes veaux. Le poids moyen de la vache adulte varie en fonction de la race entre 500 et 900 kg.

Grâce à la position de leurs yeux, les vaches ont une large champ de vision de 320 degrés, binoculaire avant et monoculaire sur les côtes. Les bovins ne voient pas autant de couleur que nous. Elles entendent bien et sont particulièrement réactives aux sons dont la fréquence se situe entre 6.000 ou 8.000 HZ. Elles ont aussi un excellent odorat.

Les vaches n’ont pas  besoin de beaucoup de sommeil. Elles dorment en moyenne quatre heures par jour et aiment se coucher à des endroits tendres. Elles veulent manger sans être dérangées. Elles marchent, broutent un tiers du temps, ruminent dans un état de somnolence un autre tiers du temps et se reposent le dernier tiers du temps ventre au sol, pattes antérieures repliées. Elles ont besoin de soin corporel et de contact personnalisé. Cela laisse à croire qu’elles aiment la belle vie.

Pour communiquer, les vaches ont à leur disposition plusieurs sortes de vocalisations et une gamme encore plus grande de signaux visuels qui jouent un rôle important au sein des troupeaux. Les bovins ont peu d’expressions faciales, contrairement aux chevaux ; c’est donc principalement par des mouvements de tête et du corps qu’ils s’échangent des infos. Aussi, ils peuvent reconnaître un individu à partir de leur seule odeur et par la vue, à partir d’une photographie. Moins intelligents que les chevaux, ils sont plus méchants. Les vaches par contre ne donnent pas des coups de cornes. Mais elles peuvent faire mal lorsqu’elles vous passent dessus.

Leurs instincts maternels les rendent protectrices

Pour accoucher, elles s’isolent dans un lieu choisi. Après accouchement, elles lèchent soigneusement leurs veaux pour les débarrasser du liquide amniotique, cela leur permet de se familiariser avec leurs odeurs.

La première tétée a lieu loin de deux heures après la mise bas. Ainsi, une séparation de la mère sera un déchirement. La mère meugle, appelle son veau, le cherche pendant plusieurs jours. Ainsi, elle manifeste tous les signes de détresse.

La vache est-elle l’amie de l’homme ?

Au Sénégal, les bovins sont invités dans les événements marquants. C’est-à-dire, ils sont sacrifiés dans les baptêmes, mariages, funérailles, cérémonies religieuses (magal, gamou, etc,). Ce qui est impensable en Inde. Là-bas, une grande partie de la population considère traditionnellement les vaches comme des animaux sacrés. Pour cette raison, les Hindous pensent que manger de la viande de bœuf est un péché et l’abattage de ces animaux est totalement rejeté. Elles sont libres de se promener dans les rues et jusque sur les autoroutes. Elles ne sont pas destinées à être mangées mais fournissent le lait nécessaire aux rituels religieux.

Le lait d’une vache est estimé promouvoir les qualités satiriques. Le ghee (beurre clarifié) fait à partir du lait de vache est utilisé dans les cérémonies et dans la préparation des aliments religieux. La bouse de vache est utilisée comme engrais, comme combustible et comme désinfectant dans les maisons. Les tests indiquent que la bouse de vache contient également du mentol, du phénol, de l’indole, de l’ammoniac, du formol et des bactériophages qui éliminent les agents pathogènes et est donc un désinfectant reconnu.

Et les 40 % restants?…

Les vaches fournissent beaucoup de choses aux humains. Leurs 40% finissent en rouge à lèvre ou en carburant pour avion. La graisse est transformé en suif. Les acides gras dans le suif lui donnent une consistance épaisse et huileuse, cela améliore la texture de crèmes cosmétique, et savons, dentifrices. Le suif sert aussi de lubrifiant dans l’antigel, le liquide des freins hydrauliques, les moteurs d’avions. Certains bovins, sauvent des vies à travers l’insuline bovine qui est presque identique à celle des humains. Le pancréas des bovins sert aussi à fabriquer des injections d’insuline pour les diabétiques. Leurs grandes surrénales servent aussi pour certains médicaments stéroïdiens. Le cartilage de la vache entre dans la composition de médicaments pour les personnes souffrant d’arthrose. Dans le cadre de la chirurgie, le collagène présent dans la peau est purifié puis injecté dans le visage pour donner un air plus jeune. Faut croire que la vache n’est pas l’amie de l’homme par circonstance. Elle lui est vachement utile.

%d blogueurs aiment cette page :