GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Malaisie : l’ex-Premier ministre Najib Razak condamné à 12 ans de prison pour corruption 

Ce mardi 28 juillet, la Haute cour de Kuala Lumpur a condamné l’ancien premier ministre malaisien, Nazib Rajack, 67 ans à une amende de 210 millions de ringgits (42 millions d’euros) après l’avoir reconnu coupable de corruption et de  sept chefs d’accusation. 
Najib Razak est accusé d’avoir, avec ses proches, pillé le fonds souverain 1Malaysia Développement Berhad (1MDB), censé contribuer au développement économique de la Malaisie.
Le jugement a été accueilli comme une bonne nouvelle pour l’état de droit en Malaisie, alors que le parti de Najib Razak a regagné le pouvoir en mars après la chute d’une coalition réformiste. Ce dernier qui a systématiquement rejeté toutes les chefs d’accusations a demeurée calme, tout en inclinant la tête après la lecture du verdict. Selon l’AFP Les détournements jugés dans le premier procès de Najib Razak sont modestes, au regard de ceux visés par son deuxième procès, le plus important, qui porte sur plus de 500 millions de dollars.
Cette affaire historique est considérée comme un test pour le pays d’Asie du Sud-Est dans ses efforts pour endiguer la corruption et pourrait avoir d’importantes répercussions politiques.
%d blogueurs aiment cette page :