GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Le parti politique M.P-R.D.A-KEMET s’engage à appliquer les conclusions des Assises Ababacar Sadikhe DIAGNE

La décision du parti politique M.P-R.D.A-KEMETest une première à ma connaissance et mérite toute notre attention.

La lecture du document diffusé à  ce propos m’a inspiré les réflexions ci-après :

L’actuel président qui, je crois,  avait participé aux assises nationales, après sa victoire à eu à dire que les conclusions de ce forum n’étaient ni le Coran ni la Bible.  Vérité formelle! Toutefois le travail fait avec des intellectuels de haut niveau et durant toute une année  mérite plus de considération de la part d’un aussi haut responsable de l’Etat.

Je crois que le fond du problème est la remise en cause par les “Assises Nationales” du régime présidentiel fort et concentré mis en place par Senghor après les événements de 1962.

Or,nous savons tous qu’une des faiblesses des humains est leur incapacité à céder une partie du pouvoir qu’ils détiennent.

François Mitterrand fut un adversaire farouche et déterminé de la Constitution  de la cinquième république en France. Cependant,  élu en 1981, il dit qu’il se sentait à l’aise dans  ce cadre juridique qu’il a eu à critiquer si sévèrement.

Les choses marchent relativement bien en France parce qu’il y a des contre-pouvoirs aux niveaux juridique et législatif notamment.

La Presse, les Syndicats et l’Opinion ont aussi une capacité à faire reculer le pouvoir exécutif dans certaines circonstances.

Nous, au Sénégal, ne sommes pas encore à ce niveau de maturité sociétale.

L’espoir est à situer dans l’avènement d’un président de la République qui n’aurait  pas d’appréhension à aller vers une véritable séparation des pouvoirs et une déconcentration du pouvoir exécutif.

Nous en sommes loin à cause d’une singulière mentalité dominante chez nombre de politiciens qui pensent que le pouvoir ne se partage pas.

Et dans une telle situation, le mieux que l’on puisse espérer est un despotisme éclairé.  À la rwandaise ?

%d blogueurs aiment cette page :