GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

L’Apr répond à Ibrahima Sène: COMMUNIQUÉ DU THINK THANK DE L’ÉMERGENCE

L’erreur manifeste d’Ibrahima Sène

S’épanchant allègrement sur les colonnes de Wal Fadjri, Ibrahima Sène, chargé des questions économiques du Parti de l’indépendance et du travail (PIT), un allié de Benno Bokk Yaakaar (BBY), jette les armes. Jadis thuriféraire du régime et défenseur invétéré du président Macky Sall, notamment ses choix politiques, Ibrahima Sène est subitement infecté par le virus du défaitisme en s’emmêlant allégrement les pinceaux.

En effet, parler de cohabitation ou de blocage de l’institution parlementaire au sortir des élections législatives du 31 Juillet prochain, c’est faire abstraction d’une logique arithmétique basique. Car, avec 38 départements sur 43, une ville sur 4 et 438 communes sur 553, compte non tenu des listes parallèles victorieuses de la majorité, même les nihilistes reconnaissent que Benno Bokk Yakaar (BBY) reste et demeure largement majoritaire dans le pays. Et de nombreuses localités perdues aux élections locales seront reprises par la majorité présidentielle si tous s’y mettent avec détermination et abnégation.

Incontestablement, le 31 juillet 2022, les électeurs accorderont plus de la majorité à la grande coalition présidentielle conduite par le président Macky Sall qui, depuis son accession à la magistrature suprême en 2012, s’emploie à placer le Sénégal dans le cercle des pays dits émergents.

En attestent les actes forts posés par le chef de l’État depuis qu’il est à la tête du pays et qui n’épargnent aucun secteur d’activités. Sous l’ère Macky Sall, la carte sanitaire a été considérablement remodelée, les infrastructures routières, ferroviaires et aéroportuaires se sont densifiées, les bons impayés ne sont plus d’actualité, toutes les variétés connaissaient des records de production, les coupures d’électricité ne sont plus au rendez-vous, les finances publiques ont été considérablement assainies, les ressources équitablement réparties avec la Bourse nationale de sécurité familiale (BNSF) et tutti quanti ! En un mot, le Sénégal se dirige inexorablement vers l’émergence grâce à la vision novatrice du président Macky Sall.

Dakar, le 07 Mars 2021

%d blogueurs aiment cette page :