GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Je n’aime pas… Par El Hadj Ibrahima NDAW Poème dédié au bateau le Joola

Je n’aime pas

La triste et sinistre histoire racontée du bateau ‘’le joola’’

Sous le ciel envahi par d’invisibles particules de Covid-19

Le souvenir du rire perlé et fébrile de l’enfant épanoui

Les politiciens, leurs sempiternelles promesses mielleuses

O ! combien perfides, car nids de guêpes aux morsures saignantes.

Je n’aime pas

Cette absence délibérée de mémoire collective

L’amnésie que subit le Mémorial par les responsables politiques

Pendant qu’artistes et créateurs rêvent d’en faire un moment marquant

La prégnance de cette force qui nous commande de taire nos douleurs

Et de ne point rappeler cette désastreuse tranche de vie de notre peuple.

Je n’aime pas

Cette colère noire qui me soulève le cœur déjà fatigué,

Le souvenir enfoui des tornades et de leurs batteries sinistres

Les éléments noirs déchaînés que le vil océan vomit à mes pieds transis

Les trombes d’angoisse mêlées aux lamentations dans la forêt dense

Les ténèbres qui me couvrent de voile imprégnée d’émanations salées.

Je n’aime pas

Cette ignorance du futur de tous nos chers disparus

Les larmes que nous versons depuis des décennies pour tout souvenir

Cette image qui scintille sur les vagues et qui ne finit pas de nous fasciner

O !  Seigneur, effacez de nos cœurs cette couche noire et hideuse

Qui ternit nos âmes et que reste en nous le besoin immense d’Amour.

                                       El Hadj Ibrahima NDAW

%d blogueurs aiment cette page :