GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Elections locales, Commune de Ogo: Abou Lo / Amadou Kane, le combat avant l’heure Par Habib KÂ

Les partisans de Abdou Lô menacent de quitter le navire s’il n’est pas le prochain candidat alors que le maire sortant veut un bis-repetita.

Ça chauffe dans les rangs de l’Alliance pour la République (Apr) à Ogo, une commune à quelque trois kilomètres de Ourossogui. Les partisans de Abou Lô sont formels : ou leur leader est choisi comme candidat officiel du parti aux élections locales, ou ils quittent le navire Apr.

Les élections locales, insistent-ils, sont du ressort exclusif des filles et fils de Ogo, libres de porter leur choix sur le candidat qu’ils veulent.

Ce come-back de l’ancien ministre et ancien directeur de l’Agence de régulation des télécommunications et postes (ARTP) a donc tout l’air d’une revanche sur les élections de 2014 où le mandataire de Ogo aurait été kidnappé en plein exercice de sa mission. Une mésaventure que les militants de Abou Lô ne sont pas prêts d’oublier de sitôt.

Ils ne voudraient plus voir quelqu’un venir décider à leur place.

Pendant ce temps, Amadou Kane, maire sortant, avec son mouvement de soutien “Naforé”, entend rempiler tout bonnement.

Macky Sall saura-t-il freiner les ardeurs de ses ouailles et désamorcer la bombe ?

C’est dire qu’il y a du soufre dans l’air.

 

%d blogueurs aiment cette page :