GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Charlatanisme: Au sein des marabouts, des charlatans et escrocs se font une place Khadidiatou GUÈYE Fall

Les prédateurs sexuels en font leur profession

Recourir à la prédication fait partie de la civilisation de certains peuples. Malgré l’islamisme, ce phénomène ne s’est pas dissipé. Aux yeux des intéressés, cela a une importance de prévenir les obstacles de la vie. A cet effet, des arnaqueurs et usurpateurs s’en frottent les mains. Ils embrassent le “marché du mysticisme et du charlatanisme” pour se trouver des objets sexuels et s’enrichir, le tout dans la facilité.

On n’arrive plus à faire la distinction entre les vrais et les faux marabouts. C’est la racaille dans le milieu, les guérisseurs, les prédicateurs, les escrocs, tous se confondent. Pour certains, gagner l’argent facilement est la devise de ces faux marabouts, pour d’autres, la mission de ces charlatans porte sur le détournement, l’abus sexuel de leur clientèle.

Habillé en percale, Sadbou, un homme de la trentaine, dénonce la naïveté d’une partie des Sénégalais qui donnent courage et pouvoir à ces faux marabouts. “Les jeunes ne veulent plus travailler. Donc pour avoir de l’argent sans effort, ils se penchent sur le charlatanisme. Parce que les Sénégalais ne se font pas confiance. Ils préfèrent aller voir un soi-disant marabout pour deviner leur futur” a-t-il soutenu. Il ajoute que les arnaqueurs ont ainsi étudié le marché pour se proclamer marabout guérisseur. Sadbou affirme : “Ils ont compris le besoin des Sénégalais. Des fois, on te propose des amulettes pour éviter la prison alors que la seule solution pour ne pas aller en prison c’est de connaître et de respecter la loi du pays. Aucun marabout ne peut nous protéger contre la prison si on ne respecte pas la loi”. Sadbou n’exclut pas l’existence de ces croyances mais demande aux intéressés de passer par la réflexion avant : « Cela existe, on n’en disconvient pas mais en toute chose il faut que la personne se serve de son cerveau, réfléchisse avant de se lancer dans les affaires de charlatanisme”.

Pour cette femme célibataire, la majorité est fausse. “J’ai personnellement rencontré un charlatan prédateur sexuel. J’avais besoin de prières pour me trouver un bon époux. Le gars me sort que j’ai un compagnon surhumain très jaloux. Il m’affirme que c’est cet être qui chasse mes prétendants. Pour me débarrasser une bonne fois pour toutes de ce compagnon invisible, il doit faire des prières sur mon sexe. J’ai quitté les lieux aussitôt, déboussolée par la peur”, raconte-t-elle.  Notre interlocutrice reconnaît la complexité du milieu : « Je suis convaincue qu’il y a des marabouts qui font leur travail convenablement sans perversité ou autre. Mais les arnaqueurs et les pervers ont empoisonné le milieu et sont plus nombreux”.

Malick Ndiaye, un étudiant en santé communautaire à l’université Alioune Diop de Bambey, refuse de considérer le charlatanisme comme un travail bien défini :”Ce n’est pas un travail de prédire ou de faire des prières. C’est juste un don que certains exploitent pour en faire un moyen de survie. Il peut arriver que le marabout soit honnête dans ce qu’il prédit et dans ses prières”. Pour consolider ses propos, Malick cite un exemple :” J’ai vu un exemple, un vieux marabout qui ne demande que 5 fr pour une amulette conçue contre les douleurs lombaires. Là, on se rend compte que la personne ne le fait pas pour l’argent.  Malgré la cherté de la vie, il soigne une maladie en appoint d’une seule pièce de 5 frs, un fait rare.

Quand pour Massamba Ndiaye, un policier, ce sont les réseaux sociaux qui encouragent les gens à se lancer dans les trucs de prédication. “Mais nous ne sommes pas moins fautifs que ces charlatans. Car on se laisse berner et encourager par une vidéo publiée sur tiktok ou youtube pour aller à l’adresse indiquée et étaler nos soucis”, regrette Mass.

C’est devenu rare de voir une jeune femme ou un jeune homme à la recherche d’un marabout pour solliciter des prières afin apaiser ses tensions de couple ou se faire profit dans son petit commerce. Dans tous les cas, ils ne manqueront pas d’en voir sur une liste, reste à voir si ces marabouts sont les vrais ou les arnaqueurs qui ne cherchent qu’à impressionner les gens pour leur soutirer de l’argent et les exploiter.

%d blogueurs aiment cette page :