GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Cancer et Sensibilisation: Quand les handicapés s’y mettent… Par Ndeye Fatou DIONGUE

Mme Fatou Diop (handicapée-moteur) est la représentante du Comité des Femmes/Fédération sénégalaise des Associations de Personnes andicapées dans le réseau siggil Jigéen.

Marième Sow (non-voyante) est une jeune fille leader qui habite à Grand-Médine. Elle fait partie de Cf/Fesaph en partenariat avec le réseau Siggil Jigéen et s’active dans les campagnes de sensibilisations, des émissions radio, des causeries et des plaidoyers.

Le réseau Siggil Jigéen est une ONG travaillant dans le domaine de la promotion et la protection des droits des femmes au Sénégal. Mis sur pied en 1995, le réseau regroupe aujourd’hui 16 organisations membres dont les activités intéressent directement plus de 12.000 femmes sénégalaises.

« Nos membres interviennent sur l’ensemble du territoire national dans différents domaines d’activités visant à améliorer le statut de la femme sénégalaise tels que  la santé de la reproduction, la recherche, les droits des femmes, le leadership des jeunes, l’alphabétisation, la formation, la micro-finance, la lutte contre la pauvreté, etc.

Notre mission : Contribuer à l’amélioration et au renforcement du statut de la femme sénégalaise.

Notre vision : Instaurer dans la société sénégalaise et africaine des rapports de genre égalitaires en vue d’un développement humain durable.

Intervenant dans les 14 régions du Sénégal, nos actions visent à améliorer la vie des femmes sénégalaises. Nos axes d’interventions majeurs sont :

  1. La promotion de la mise en œuvre de stratégies efficaces de plaidoyer et de lobbying en faveur de la position sociale de la femme sénégalaise.
  2. Faire pression auprès des élus, députés, maires, élus locaux, parlementaires, religieux ou leaders d’opinion ;
  3. Promouvoir la signature de pétitions pour faire passer de nouvelles lois.
  4. Le renforcement des capacités organisationnelles et d’intervention du RSJ, de ses membres et des organisations de femmes
  5. Formations
  6. Rencontres du CA, AG
  7. Requêtes communes
  8. Envoi de stagiaires internationaux
  9. La promotion de la synergie des efforts entre le RSJ, ses membres, les autres organisations de femmes et les autres organisations de la société civile
  10. Campagnes de sensibilisations, affiches, dépliants
  11. Participation aux émissions radio
  12. Articles dans les journaux
  13. Marche annuelle des femmes
  14. La création et l’animation d’un espace de communication, de concertation et de documentation ».

D’après Mme Diop : « Octobre Rose est une initiative que j’apprécie beaucoup car c’est un mois qui facilite aux femmes l’accès au dépistage. Cf/Fesaph en profite toujours pour organiser des séances de dépistage et de mammographie gratuites.

Le cancer est une maladie aussi douloureuse que coûteuse. Nous travaillons avec les structures étatiques. Nous avons aussi l’aide du ministère de la Femme, surtout en cette période de Covid-19. Il y a surtout la solidarité féminine au sein des associations ».

De l’avis de Marième Sow : « Nous faisons régulièrement des sensibilisations à la radio avec les différentes radios partenaires. Surtout, nous encourageons les femmes à se faire dépister tôt car cela peut les sauver à temps ».

 

Que pensez-vous de cet article ? N’hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire».

%d blogueurs aiment cette page :