GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Baay Mass amoul mass: La chronique de Mass NIANG

J’ai bien envie de flétrir le chauvinisme infantilisant de la presse sénégalaise sur le traitement du passage de Macky Sall à la tribune des Nations-Unies. J’ai l’impression qu’un “spin Doctor” du palais a distribué ses éléments de langages pour que tous s’enflamment : « Macky porte parole de l’Afrique,

Macky pour un New deal,

Macky sermonne les grands de ce monde, … »

Je serais étonné que tu sois de cet avis. Son discours pour moi est une honte🙄🙄🙄.

On est en 2022 quand même, pardon j’exagère un peu, mais c’est déjà la fin 2021 et entendre encore ce discours de la main tendue : « Aidez-nous, nous sommes pauvres et vous en êtes responsables » et, surtout, la grosse fausse note quand même, c’est cette séquence surréaliste où ce président qui a pourtant paraphé les accords de Paris en 2015, la COP21, se met à faire la promotion du fossile, de l’une des sources d’énergie les plus sales, notamment le gaz, alors que le monde a définitivement emprunté la voie de la transition écologique.

Pensez que parce qu’on a du gaz, qu’on doit nous “permettre” de l’exploiter et quémander des financements massifs est d’une irresponsabilité que je ne sais pas nommer.

J’ai envie de dire à ce président : « Nous préférons un monde meilleur, durable et vivable aux milliards qui vont nous détruire l’environnement ».

Non mais Ho…

Je ne sais pas si la critique est à adresser à la presse et au traitement chauvin (moi, j’ai suivi d’autres discours de présidents africains et il y en avait des biens meilleurs (et plus osés encore) ou alors je fais juste objection au président.

Je te laisse le choix de l’angle 😁😁😁.

Je ne peux pas me payer et la presse, et le président.

Les 2 risquent de se liguer contre moi.

%d blogueurs aiment cette page :