GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Femme et sport : Du fitness pour de la finesse… Pourquoi les salles de sport plaisent-elles aux femmes ? Chérifa Sadany Ibou Daba SOW

Pour être chouchoutées de tous les côtés, certaines femmes n’hésitent pas à se remettre en forme dans les salles de sport pour entretenir leur silhouette. Derrière toutes ces motivations : garder la pêche, raffermir le corps, soigner sa ligne ou perdre du poids, se cache-t-elle  la chasse à l’homme ?

Elles envahissent les salles de sport pour se relooker et un peu souvent pour se faire remarquer. « C’est évident ! La femme est une star. Tout ce que nous faisons, c’est pour plaire soit à nos époux, à nous-mêmes ou à des prétendants. Donc je trouve très normal que les filles se défoulent dans les salles de sports » estime Mbaba Mbaye. Habituée de sport, elle affirme que sans le regard masculin, l’entrainement ne sera pas motivant.

C’est son point de vue très opposé de celui de Marème Niang. 28 ans, jeune cadre, dément formellement cette réputation. « Loin d’être féministe mais je n’ai jamais cru à ces histoires qui disent qu’une femme a besoin d’être fortifiée par le regard de l’homme. Moi par exemple,  ce qui me motive à faire du sport, c’est pour maintenir la ligne et avoir de la flexibilité vu les efforts que je fournis au bureau. Le sport me permet de me libérer du stress et surtout de rajeunir la mémoire. Sinon, jamais ne je m’en sers pour attirer des hommes. Même étant célibataire je ne le faisais pas ».

Elle reprit : « J’ai souvent envie d’y traîner mon époux pour faire une activité en couple. Vu sous cet angle, je suis d’accord ; mais fréquenter les salles de sports juste pour attirer l’attention, je trouve ça franchement ‘’Not class’’ », clame-t-elle.

Sport complet offrant une grande liberté de pratique, le fitness semble être le sport favori des femmes. Très prisé, ce phénomène de mode conduit souvent à des dérives dramatiques. Raison pour laquelle certaines femmes comme Mame Bassine Ndoye ne sortent pas les baskets du placard. Actuellement étudiante au Maroc, elle préférait suer chez elle devant son tapis de sport et avec l’aide de son moniteur virtuel.  Des dérives justement,  elle a peur. « Le développement mental de certains Sénégalais sur la sexualité n’est pas poussé. S’ils te voient aller en salle de sport pour une femme, tu es une prostituée. Pour les hommes, des gigolos. Bien que quelquefois les préjugés ont raison. Il se passe énormément de choses dans ces salles de sport. Des exemples sont donnés dans des séries sénégalaises ».

 Pourtant, il existe des salles exclusivement féminines.

« Et vous faites quoi du lesbianisme ? réplique-t-elle, « Le danger est partout. Il faut du caractère, de l’éducation et de la pureté (denrées rares) pour échapper à la dérive. Moi j’ai choisi de pratiquer le sport chez moi pour éviter d’assister de près ou de loin à des scandales » ,conclut-elle. À chacune son point de vue !

Mbaba revient sur l’importance du sport pour la femme.

« Cela nous permet de rajeunir. Et d’avoir des formes époustouflantes. Je suis contre les femmes qui se dopent pour agrandir les parties de leur corps alors que le fitness peut tout régler avec ses divers exercices : le squat, par exemple, travaille les fessiers et fait ressortir les hanches », fait-elle apprendre.

Selon la documentation,  le fitness a une intensité modérée qui permet de renforcer le système immunitaire et prévient du diabète de type2. À part ce sport doux, la marche, la course, la danse, le yoga et le cross-training offrent d’incroyables bienfaits pour la santé physique et mentale de la femme, à tout âge.

Quand on nous dit que le sport est bon pour la santé !

%d blogueurs aiment cette page :