GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Dr Thierno Seydou Badiane, candidat à la Mairie de Kaffrine: « Ma candidature est une demande sociale de la majorité silencieuse » Entretien réalisé par Sergio Ramos

Membre du Parti socialiste, Dr Thierno Seydou Badiane a décidé de se présenter aux élections locales à Kaffrine avec une liste parallèle. Dans cet entretien qu’il a accordé à votre journal Le Devoir, ce spécialiste en passation de marché revient en détail sur ses motivations et ses ambitions pour sa ville.

Entretien.

Le Devoir : Dr Thierno Seydou Badiane, pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Merci beaucoup de cette opportunité que vous m’offrez pour m’adresser à mes concitoyens. Je m’appelle Thierno Seydou Badiane. Je suis manager et spécialiste en passation des marchés publics. Je suis actuellement chef de la division des marchés de DEQS/Sénégal.

Dr Thierno Seydou Badiane, en  tant que responsable socialiste, pourquoi êtes-vous candidat aux élections locales à Kaffrine alors que votre coalition Benno bokk yakaar a le sien ?

J’ai décidé de me présenter aux élections locales car dans la coalition Benno bokk yakaar, je ne suis associé à rien du tout alors que je suis acteur politique souteneur du président Macky Sall avec une base silencieuse sur qui je compte pour gagner l’élection. Je suis inspecteur de l’enseignement, titulaire d’un doctorat en entomologie au département de biologie animale de la Faculté des sciences et techniques de l’Ucad, d’une licence, d’une maîtrise en droit public, d’un master 2 science politique et d’un mémoire de thèse en science politique en phase de correction, dernière mouture déposée. Je suis spécialiste en passation de marché, titulaire d’un master 2 en management et passation de marché à l’autorité de régulation des marchés publics du Sénégal (Armp). Je suis enseignant de formation ayant fait tous les échelons d’enseignement du préscolaire en passant par l’élémentaire, le moyen, le secondaire et le supérieur.

À votre avis, qu’est-ce qui manque aujourd’hui aux collectivités territoriales pour entamer leur essor ? 

Ce qui manque aux collectivités locales pour se développer, ce sont des dirigeants compétents, qui savent innover et entreprendre.

En quoi êtes-vous différent d’eux ?

Je diffère des autres candidats car je suis un homme ubiquiste ; je suis également un homme de sciences, un chercheur, un juriste spécialiste en relations internationales, un pédagogue. En résumé, un homme d’ouverture plein d’innovations.

De quoi a réellement besoin Kaffrine ?

Kaffrine a besoin de changement urgent avec l’Union citoyenne/Bunt bi, pour la réalisation d’un programme de développement soutenu par une équipe dynamique capable d’apporter des solutions aux différents problèmes socio-culturels de nos populations avec une définition précise de nos différents projets relatifs à l’environnement, aux infrastructures, à l’emploi des jeunes et à la lutte contre la pauvreté. Pour cela, nous nous devons de garder la maîtrise de notre destin et refuser une reconduction suicidaire des partis et coalitions de partis qui confondent le développement et l’intérêt personnel. C’est la raison pour laquelle nous proposons de bâtir un Kaffrine nouveau à cheval sur la solidarité, l’unité, le travail, la rectitude et l’amour du bien.

Sur quoi sera axé votre programme ?

Nous voulons dans un premier temps rapprocher la commune des populations. Nous comptons réhabiliter et équiper nos écoles et équiper gratuitement les élèves en fournitures scolaires. Nous allons également contribuer à la prise en charge des factures d’eau et d’électricité des écoles primaires. Nous ne laisserons aucune entité : de la case des tout-petits aux daaras. La gratuité des inscriptions des élèves du cycle fondamental à 10 ans, et cette contrepartie sera versée par la commune sous forme de subvention aux écoles élémentaires et collèges (calculer le ratio en fonction du nombre d’élèves par niveau) …

La Santé reste pour nous une préoccupation. Conscient de la démographie grandissante de la Commune et de l’apparition de nouvelles pathologies, nous voulons améliorer le plateau sanitaire de Kaffrine avec “Kaffrine santé” qui va montrer le chemin à suivre, avec la distribution de moustiquaires imprégnées et de médicaments et une assistance assidue aux personnes du 3e âge… Nous ne laisserons aucun secteur en rade. Du social au sport à la culture, en passant par l’économie, l’environnement, le Tourisme, l’éducation et la formation, nous avons l’intention de répondre aux aspirations des populations.

Dans les détails, qu’allez-vous faire concrètement ?

Nous allons créer un projet d’appui aux initiatives culturelles locales, véritable politique de valorisation des produits culturels, de promotion de l’art et des artistes locaux. Nous prévoyons la construction d’un complexe sportif de 15.000 places avec terrain de foot, de basket, de handball, …

Comment allez-vous trouver les moyens ?

Il faut aller à l’étranger convaincre les partenaires techniques et financiers dans le cadre d’un partenariat pour booster l’investissement dans la commune. Notre commune doit être orientée vers l’extérieur pour développer le terroir. Nous sommes porteurs d’idées nouvelles, versées sur l’évolution technologique du monde moderne, de potentialités, d’un savoir-être et d’un savoir-faire. Bref, d’une autre conception de l’homme et de la cité. Nous convions donc nos concitoyens à un pacte social qui vise essentiellement à reconstruire une équipe municipale de type nouveau, porteuse de valeurs, avec une vision nouvelle et des élans de solidarité nouveaux qui feront de chaque conseiller un vecteur de développement à la base. Nous aurons le temps de détailler tout notre programme que nous avons confectionné pour les populations. Parce que nous estimons que nos concitoyens ont un besoin réel dans la gouvernance locale.

%d blogueurs aiment cette page :