GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Communale Thilogne 2002: Enfin, Mek ! De notre correspondant, H. KÂ, Thilogne

La commune de Thilogne vient ce dimanche 23 juin, de porter son choix sur la personne de Mamadou Elimane Kane, maire pour les 5 années à venir. Une complicité avec une jeunesse, vieille de plus d’une décennie, est ainsi récompensée.
Il venait de loin, le Mek. Puis, telle une prémonition, pieds et mains joints, plongea dans les labyrinthes de la politique, misant sur de fidèles compagnons.
Jeunes femmes et jeunes hommes ont cru, cru à son étoile, totalement acquis à son idéal, son leadership. Ils ont rêvé avec lui, et avec lui remporté le sacre.
Des ultimes minutes d’un 23 janvier gravé, le Grand soir se répand sur toute la plaine, ouvrant une nouvelle page, une nouvelle ère de l’histoire politique de Thilogne.
Ce soir est aussi la récompense des intelligences, des grandeurs, de la franchise, de deux esprits complémentaires.
La symbiose de l’expérience, de la sagesse de l’aîné avec le pouvoir, la détermination d’un cadet, téméraire né.
Abdoul Guissé – Mamadou Elimane Kane, c’est donc ce tandem que Dieu a béni, choisi pour rasséréner les cœurs, restaurer la dignité, la fierté d’être thilognois.
Leur victoire, la victoire de Salndu Fuuta uni, des autres candidats, du maire sortant aussi contre la redondance, la vulgarité, l’inculture d’un bouffon schizophrène, désormais taureau écorné devenu, ce soir du 23 janvier 2022.

%d blogueurs aiment cette page :