GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Voile et chaleur: Elles préfèrent les foulards Khadidiatou GUÊYE Fall

Le choix vestimentaire désigne la manière de se voiler

Pendant cette période de chaleur où plage et piscine débordent de monde, les tenues décontractées sont de mise. Des tenues qui laissent la quasi-totalité du corps exposé. Normal car la fraîcheur se fait rare donc un petit short et une chemise courtes manches fera l’affaire. Pour les voilées, ce n’est pas évident :  malgré la manière de s’habiller décemment, certaines sont obligées de se conformer à leur conviction, tandis que d’autres sont confrontées à des changements de choix vestimentaires pour conformer leur habillement au temps qu’il fait.

Le port de voile est un choix de certaines filles qui, encouragées par leur religion, couvrent toutes les parties de leur corps sauf le visage. En cette période de forte canicule, il faut des habits décontractés qui laissent l’air frais déambuler sur le corps. Mais pour les filles voilées, le port de voile n’est pas l’équivalence du port de chaussures que tu peux porter et enlever à n’importe quel moment. Même quand il fait chaud, le voile se porte. Maintenant, pour atténuer la chaleur, c’est la manière qui est modifiée. Certaines filles ne font pas la distinction entre la période fraîche et la période de chaleur, mais pour d’autres, la chaleur se sent bien ; donc il convient de conformer la manière de se voiler avec le temps.

Mame Sokhna Bousso Diop est une femme voilée, depuis presque 16 ans. Elle se voile selon la tenue qu’elle porte. Surtout avec cette période de forte chaleur, elle préfère mettre un foulard. « D’abord c’est une question d’habitude donc du coup ça ne sera pas un problème de se voiler en période de chaleur » , soutient Mame Diarra. Elle ajoute que certaines matières de voile sont adéquates avec la chaleur et ne posent pas soucis : « Maintenant avec la tendance, il y a des voiles en coton qui sont extrêmement doux et qui font que tu ne sens même pas la chaleur ». D’après Mame Diarra, il y a également des tenues appropriées à la période de chaleur.

« Personnellement, ça fait 16 ans que je me suis voilée et je n’ai jamais eu problème durant la période. Tout est question d’habitude. Et franchement je m’adapte à chaque période de par la tenue et le voile adéquat. Je la vis aisément et sans difficulté », fait savoir la gérante d’une boutique en ligne.

Dans cette même veine, Sokhna Aïcha Sèye emboîte le pas à Mame Diarra Bousso Diop. Pour Sokhna Aïcha, il est préférable de mettre des foulards en période de chaleur. « Je mets le plus souvent des foulards en coton très léger ». Aïcha a l’habitude de se voiler, raison pour laquelle elle ne se plaint pas en période de chaleur : « L’habitude de se voiler fait qu’on ne ressent pas la chaleur à cause du voile. En quelque sorte dans notre tête, si on a chaud, ce n’est pas à cause du voile car d’autres ne le mettent pas et sont en sueur ». Dès fois, elle met un mouchoir de tête en tenant compte de la tenue : « En bonne Sénégalaise, tu ne peux pas mettre une tenue traditionnelle sans tagal ».

Ndèye Fatou Ndao s’est voilée, il y a quatre ans : « Des fois, je mets le voile complet, parfois je mets juste le foulard. Ça dépend de la tenue que je porte en fait. Mais je me sens plus à l’aise étant voilée. Mais généralement je ne me voile pas comme les autres. J’ai une manière de me voiler. Je n’enroule pas le voile totalement. Je laisse déborder les deux périphéries sur mon dos. Je n’ai pas cette habitude de l’attacher : ça m’étrangle ». Selon Ndèye Fatou, il y a des tenues qui nécessitent le foulard et des tenues qui exigent le port de voile. Contrairement à certaines qui pensent que les foulards exposent une partie de leur corps qu’est le cou, Ndèye Fatou ne sent pas son corps exposé : « Je suis quitte avec ma conscience dans la mesure où la partie de mon corps mise à nu est mon cou et non mes cheveux. Donc rien n’est exposé ici. A vrai dire, les regards de l’extérieur ne m’importunent pas. Il arrive qu’une personne me critique sur le foulard mais je n’y prête pas d’importance ».

Pendant cette période d’été, le port de voile semble incommode avec la chaleur. Ainsi, plusieurs femmes voilées se penchent sur les foulards qui laissent le cou profiter de l’air frais qui se faufile aux alentours.

%d blogueurs aiment cette page :