GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Vaccins chinois: Abdoulaye Diouf Sarr se pique à l’achat et fait sourire

Il faudra beaucoup de doigté à Abdoulaye Diouf Sarr pour faire accepter l’achat de 200.000 doses de vaccins anti-Covid chez Sinopharm : depuis janvier, le 12 exactement, il a clamé sur tous les toits le leadership du président Macky Sall qui a permis un don de vaccins du président chinois à son homologue sénégalais. L’affirmation avait été aussitôt démentie et le tweet s’y rapportant promptement retiré.

L’information revient aujourd’hui, grosse, jumelle de la rumeur de janvier.

Photocopie du tweet du 12 janvier, elle est agrémentée d’une somme confortable (2,2 milliards) qui confirme qu’il faudrait au moins plus 1.697 milliards pour assurer la souveraineté du Sénégal en matière de vaccins (Le Devoir, édition du 21 janvier 2021, page 4).

Et encore : Dr Mamadou Ndiaye, directeur de la Prévention, renvoie à la fin de ce mois de février début mars et pose des préalables : la formation d’un personnel médical aguerri qu’il faut cependant acclimater au vaccin, le plan de communication subséquent mais, surtout, le corps du délit, le vaccin ; c’était le 11 février dernier, au micro Fatou Binetou Konté de la Tfm.

%d blogueurs aiment cette page :