GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

UCAD : Le SAES signale au nouveau Recteur ses urgences

L’Université Cheikh Anta Diop de Dakar a un nouveau recteur. Il s’agit du professeur Ahmadou Aly Mbaye. Le Syndicat Autonome des Enseignants du Supérieur (Saes) salue le choix du gouvernement mais son secrétaire général,  interpelle le Chef de l’Etat sur le processus de nomination des recteurs. Ils ont particulièrement étalé leurs préoccupations sur la place publiques. 

«Il y a des problèmes qui sont liés aux infrastructures parce que le nombre de places assises est très en deçà du nombre d’étudiants orientés à l’Ucad. Il y a également le problème du taux d’encadrement qui est en deçà des normes édictées par l’Unesco. Il s’y ajoute aujourd’hui un autre phénomène qui est très inquiétant qui est celui de départ massif à la retraite, pratiquement de la crème de l’Université Cheikh Anta Diop », a déclaré ce jeudi, sur iRadio, Malick Fall.

Selon lui, le Secrétaire général du Syndicat autonome de l’Enseignement supérieur, le chantier le plus pressant, c’est celui des préparatifs de la reprise des cours prévue le 1er Septembre et il faudra que toutes les dispositions soient prises pour assurer la sécurité sanitaire de tous les acteurs au niveau de l’Ucad »

Le patron du SAES est aussi revenu sur le processus de nomination. Souhaitant la bienvenue au Professeur Ahmadou Aly Mbaye qui est « un camarade plein succès dans ses nouvelles fonctions », Malick Fall rappelle que le gouvernement du Sénégal, à travers la loi du 26 décembre 2015, avait prévu dans le processus de nomination des Recteurs un appel à candidature. «Maintenant, c’est qu’il est prévu un autre décret qui porte sur le processus de nomination des recteurs. Je pense que le gouvernement doit presser le pas pour que ce décret portant sur le processus de nomination des recteurs puisse être signé», a-t-il soutenu.

%d blogueurs aiment cette page :