GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Touba : Ousmane Sonko a donc passé un sale quart d’heure chez le khalife Fanny ARDANT

Le khalife général des Mourides, Serigne Moutakah Mbacké, n’a pas apprécié l’appel à l’insurrection du leader du « Pastef/les patriotes », déclencheur des manifestations du mois de mars dernier. Et il a fait savoir à Ousmane Sonko qui lui a rendu visite à la veille de la fête de Korité. « La vie humaine n’a pas d’équivalent et celui qui tue une âme goûtera aux supplices de l’enfer. A fortiori, s’il s’agit d’un musulman. » Tel est le message du Khalife à Sonko. Mais au-delà de l’opposant, la thérapie s’adresse aux politiciens.

En visite à Touba, Ousmane Sonko a été reçu par Serigne Mountakha Mbacké, ce mercredi 12 mai 2021. Le Khalife des Mourides a mis l’accent sur la sacralité de la vie humaine. Sans doute, faisant allusion aux dernières émeutes, très violentes au Sénégal ayant couté la mort de 13 personnes.

 « La vie humaine n’a pas d’équivalent et celui qui tue une âme goûtera aux supplices de l’enfer. A fortiori, s’il s’agit d’un musulman », a rappelé le khalife à son hôte.

Mais de l’avis du Secrétaire national à la communication et à l’Image de Pastef/Les Patriotes, El Malick Ndiaye, le message n’est pas adressé à son leader mais aux politiques.  Dans un post publié sur Facebook, il a étalé sa vision du discours prononcé par Serigne Mountakha Mbacké. Pour lui : « Au début, Serigne Mountakha Mbacké évoque le « vous » ; donc nous sommes tous concernés. Il a conseillé ceux qui sont au pouvoir et ceux qui y aspirent, ceux-là qui cherchent à parfaire le monde. La vie humaine n’a pas d’équivalent et celui qui tue une âme goûtera aux supplices de l’enfer », se dédouane-t-il.

Poursuivant, El hadji Malik Ndiaye fait comprendre dans son argumentaire que le khalife « sait que nous sommes prêts à réformer ce pays au prix de nos vies, une mauvaise marche. Une autre vérité, là encore. Donc tout doit se faire dans la paix. Terminant l’échange, Serigne Mountakha Mbacké s’est adressé à Ousmane Sonko : Serigne Mountakha Mbacké lui a fait savoir que le retour à la paix qu’il exhortait du temps des manifestations et dont Ousmane Sonko a eu écho favorable est la seule issue possible pour ne pas tomber dans les travers de ce monde. Il l’a ainsi remercié pour lui avoir donné oreille favorable. »

Même si ses partisans récusent, on ne peut nier que l’appel à l’insurrection de Sonko a joué un rôle prépondérant dans les émeutes. Pire, cette autre déclaration de leur leader fera encore des déçus. Ousmane Sonko qui a sagement écouté le guide des Mourides a fait savoir que sur les 13 décédés, « dix des victimes sont des disciples mourides ».

Que cherchera-t-il à prouver en soutenant de tels propos ? Ce qui est sûr est que cette boutade fera couler beaucoup d’encre dans les jours à venir.

%d blogueurs aiment cette page :