GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Témoignages: Effondrement d’un mur sur Baye Assane Gaye à Cambérène, ses proches plus que touchés Par Khadidiatou GUEYE Fall

Dans la nuit du mardi 1er au mercredi 2 septembre, de fortes pluies se sont abattues sur la région de Dakar et sur certaines régions du territoire. Accompagnées de vent, ces pluies ont causé beaucoup de dégats à Cambérène. Un homme y a perdu la vie suite à l’affaissement d’un mur de sa maison. Baye Assane Gaye, un jeune footballeur âgé de 30 ans,  était connu pour sa sympathie et sa modestie.

L’annonce a été brutale chez sa famille qui vit près du mausolée de Seydina Issa Laye, à quelques encablures de la mer. Sa famille, à la fois triste et surprise, est toujours sous le choc. C’est l’avis de la grande sœur du défunt, Ndèye Coumba Gaye. Cette dernière n’en revient toujours pas.

En larmes, elle extériorise son ressenti : « C’est plus que douloureux pour nous, Pa Assane était un jeune  très sociable. Il avait de  bonnes relations avec nous ses sœurs. J’ai vraiment le cœur meurtri. Il avait beaucoup de projets pour sa famille ».

Selon Ndèye Coumba, « C’était une personne qui vivait en harmonie avec tout le monde. Il était le cadet de la famille mais cela ne l’empêchait pas d’assister ses proches et connaissances en cas de besoin. Il était débrouillard, discipliné et posé. Il s’est toujours opposé aux rencontres de commérages. C’était vraiment une personne pieuse ».

La grande-sœur, l’air déboussolée, explique s’en remettre à Dieu. Elle se confie: «Je n’ai pas été témoin de l’incident car nous n’habitons pas ensemble. Il vivait avec mon grand-frère. C’est pourquoi je ne peux pas me prononcer sur son accident. À en croire mon frère, le mur s’est affaissé sur  lui ».

« Je sais même pas comment ça s’est passé. J’ai juste reçu un coup de fil : Baye est mort. Je n’ai aucune information par rapport à l’intervention des pompiers. On m’a juste annoncé au téléphone : ” Venez, il est mort » répète-t-elle.

Sokhna Ndiaye, une cousine de Pa Assane, la mine triste, témoigne de la gentillesse de son défunt cousin : « En ce moment, c’est un sentiment de tristesse profonde qui m’anime. C’est douloureux de se réveiller avec une telle nouvelle. La façon dont il est décédé est encore plus choquante. Pa Assane était un avenir pour sa famille. Baye Assane était une personne vraiment sociable avec tout le monde. Il avait de bonnes relations avec les membres de la famille. La famille tout entière peut en témoigner : il vouait respect à tout le monde ».

Témoin à l’arrivée du corps à l’Hôpital général de Grand-Yoff Ex-Cto, Adama Ndiaye est un cousin du défunt Pa Assane. Il était sur place pour s’enquérir de la situation de son frère.

 

Pour lire la suite de l’article, consultez le gratuitement en ligne à la page 3 de notre journal ou téléchargez le :

%d blogueurs aiment cette page :