GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Téléphone portable, l’utilitaire dangereux Par Khadidiatou GUEYE Fall

Utiliser un téléphone portable, on ne l’apprend à personne. Personne ne peut s’en passer maintenant : le téléphone portable constitue soit un outil de travail, d’étude ou de divertissement. Ces nombreux avantages n’excluent pas ses multitudes d’inconvénients à caractère social et sanitaire.

La communication est un outil fondamental dans le monde moderne. Elle se trouve au cœur des échanges qui caractérisent l’ère de la mondialisation. La communication permet une meilleure connaissance et une meilleure compréhension entre les individus et les peuples ; connaissance et compréhension maintiennent les liens sociaux et contribuent à la dynamique culturelle. Pour ce faire, des inventions ont été faites dans ce sens tout en prenant en compte la distance entre les locuteurs.

Ainsi, le téléphone portable a été inventé par l’Américain Martin Cooper. Né à Chicago en 1928, il suit des études en génie électrique jusqu’au Doctorat. Après une première expérience dans une entreprise de télécommunications, il intègre Motorola en 1954 pour développer les appareils électroniques portables, dont le téléphone cellulaire portatif. Cette invention, aujourd’hui, est corrélée à un point de raccourci.

Le téléphone portable appelé encore cellulaire est un appareil électronique de télécommunication, normalement portatif, offrant une fonction de téléphonie mobile et pouvant être utilisé sur de grandes distances sous réserve d’une couverture réseau. Il est devenu un outil indispensable dans la vie de chaque personne, surtout celle des jeunes qui pensent que se passer du téléphone portable est impensable.

Ce minuscule appareil accumule beaucoup d’avantages comme la communication qui est son rôle premier. S’inquiéter pour alerter un proche en cas de danger n’est plus un souci. En un laps de temps, on peut communiquer avec ses proches sans aucun déplacement. Un autre avantage du téléphone portable pousse Rane Ndiaye à l’utiliser toute la journée : il s’agit de la connaissance de la position. « Moi, ce qui m’intéresse le plus, c’est la localisation. J’évolue dans les services de livraison à domicile »  lance le jeune livreur. Rane est tout le temps avec son téléphone. Pour livrer ses produits, il utilise son cellulaire pour se guider à travers Google Maps.

Rane s’intéresse aussi à l’appareil photo : « Je me prends chaque jour en photo, l’histoire d’immortaliser les moments vécus. En somme, le téléphone portable est bénéfique dans le cadre de mon travail ».

A partir des années 2010, la majorité des téléphones mobiles dispose de nombreuses fonctions supplémentaires, rendues possibles grâce à l’intégration d’un système d’exploitation évolué dans le téléphone : ce sont les smartphones.

Le smartphone, appelé téléphone intelligent, est un téléphone mobile disposant en général d’un écran tactile, d’un appareil photographique numérique, des fonctions d’un assistant numérique personnel et de certaines fonctions d’un ordinateur portable. Il est muni d’un écran tactile le plus souvent pour la saisie des données. A l’instar d’un ordinateur, les smartphones peuvent exécuter divers logiciels/applications grâce à un système d’exploitation spécialement conçu pour mobiles, et donc en particulier fournir des fonctionnalités en plus de celles des téléphones mobiles classiques comme : l’agenda, la télévision, le calendrier, la navigation sur le Web, la consultation et l’envoi de courrier électronique, la géolocalisation, le dictaphone/magnétophone, la calculatrice, la boussole, l’accéléromètre, le gyromètre, la messagerie vocale visuelle, la cartographie numérique, etc. Il est possible de personnaliser son smartphone en y installant des applications additionnelles telles que des jeux.

Pour Coumba Daga, une jeune fille, l’utilisation de son téléphone repose sur jouer et écouter de la musique. Coumba est une mélomane, son passe-temps favori est la musique africaine, occidentale et américaine. « Mon téléphone portable m’accompagne partout, à la maison, dans la cuisine, en me promenant, en allant au marché… Je suis tout le temps avec pour écouter de la musique ». Pour Coumba, écouter de la musique en solo est la principale fonction du téléphone. Elle déclame que le téléphone portable lui permet d’écouter de la musique sans déranger personne.

Ce quinquagénaire sous couvert de l’anonymat a peur de nouveaux modèles de téléphone portable. Sa crainte est justifiée car les portables sont dotés de nombreuses fonctions : de dictaphone, d’appareil photo, de géolocalisation… Il affirme : « Je préfère utiliser les téléphones simples sans aucune  des fonctions des smartphones. Pour moi, l’essence d’un téléphone mobile c’est d’émettre et de recevoir des appels, rien de plus ».

Ce père de famille craint les téléphones multifonctions. Selon lui, plusieurs dangers guettent les utilisateurs. Il pose l’hypothèse selon laquelle lors d’une discussion on peut enregistrer la conversation sans le consentement de la personne concernée. « Des fois, il peut arriver qu’une personne se trouvant dans un lieu public soit dans une situation marrante pour certains malintentionnés qui peuvent le filmer pour le partager dans les réseaux sociaux. Qui sait quelle sera la réaction de la personne quand la vidéo tombera entre ses mains ? Je suis contre les smartphones », fustige-t-il.

Malgré ses nombreux avantages, les téléphones portables constituent un danger pour la santé de l’être humain. Les téléphones portables libèrent des rayonnements électromagnétiques. Ces rayonnements sont néfastes pour la santé car ils peuvent provoquer des dangers tels que les risques de tumeurs, les stress et oxydation, etc. L’augmentation du risque du cancer du cerveau est avancée par certaines études mais reste à être confirmée.

%d blogueurs aiment cette page :