GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Rufisque : Ansoumana Dionne s’en prend à Macky Sall à cause de la situation d’un malade mental

Très préoccupé par la situation d’un malade mental qui dort tous les jours en plein centre-ville, précisément en face de l’école élémentaire, Ibra Seck, sous l’œil vigilant de deux chiens qui lui tiennent compagnie, Ansoumana Dionne est monté sur ses grands chevaux. Le Président de l’association sénégalaise pour le suivi et l’assistance aux malades mentaux (ASSAMM) se demande si le chef de l’Etat Macky Sall est bien conscient de ses responsabilités de président de la République.

Selon lui, le président Macky Sall ne croit pas à la réforme du secteur de la santé et de l’action sociale. Pour Ansoumana Dionne, le président Macky Sall méprise les malades mentaux « abandonnés dans les rues, sans la moindre assistance ». Il le soupçonne de no  prise en charge, de confiscation et de fermeture, depuis 2013, du siège de l’association sénégalaise pour le suivi et l’assistance (ASSAMM) à Kaolack, obtenu en 2004, grâce au soutien du président Abdoulaye Wade.

Le président de l’ASSAMM souligne qu’il est grand temps que la situation des malades mentaux errants fasse l’objet d’un débat national car, « l’image du Sénégal étant gravement ternie par ce spectacle désolant qu’offre Dakar et nos principales villes ». Le texte soutient que depuis vingt et une longues années, Ansoumana Dionne et compagnie se battent sans relâche, pour l’amélioration de leurs conditions de vie et surtout pour le rétablissement de la dignité humaine. Pour lui, rien n’empêche le président Macky Sall de les accompagner dans leur noble mission.

%d blogueurs aiment cette page :