GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Retour en grâce d’Amadou Ba: Cap vers la mairie de Dakar ? Sergio RAMOS

L’ancien ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, Amadou Bâ, a retrouvé la confiance du président Macky Sall. Après la perte de son poste de ministre, il a été éloigné des places de prise de décisions du parti et de l’Etat. Mais, grâce à sa sérénité et à sa patience, il est rentré dans les bonnes grâces du patron de l’Alliance pour la République qui pourrait en faire le maire de la ville de Dakar.

Le chef de l’Etat sénégalais Macky Sall a procédé dimanche 1er novembre 2020 à la formation d’un nouveau gouvernement « d’union nationale ». A la surprise générale, son ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, Amadou Bâ, précédemment tout-puissant ministre de l’Economie et des finances, a été zappé du gouvernement composé de 33 ministres et 4 ministres d’Etat.

Pendant toute cette période, Amadou Bâ a rasé les murs, suscitant de nombreux commentaires à propos de ses relations avec le président Macky Sall et son avenir politique. Mais, l’homme a su garder son calme et sa sérénité. Il a adopté le profil bas depuis le premier jour de sa non-reconduction dans le gouvernement. Devant les interrogations des Sénégalais sur ce qu’il allait donner à son futur hors du gouvernement, l’ancien ministre des Affaires étrangères s’est voulu sans ambages : le responsable politique aux Parcelles assainies a profondément remercié le président Macky Sall pour sa confiance renouvelée à son endroit « à plusieurs reprises » avant de souhaiter beaucoup de succès à la nouvelle équipe. Amadou Bâ avait même ajouté que le  commis  de l’Etat qu’il est reste à la disposition de Monsieur le Président de la République et du Sénégal.

Ce sage comportement a fini par payer. Puisque le décès des Khalifes généraux des Layènes et de Thiénaba a réconcilié le ministre, responsable politique aux Parcelles assainies avec le président Macky Sall. Le président de la République l’a associé à la délégation présidentielle lors de la présentation des condoléances à Yoff et à la cité religieuse de Thiénaba.

Cette patience peut bien payer in fine. Le Sénégal s’achemine vers les élections locales prévues le 23 janvier 2021. Il est en ballotage avec son camarade de l’Alliance pour la République, Abdoulaye Diouf Sarr par ailleurs ministre de la Santé et de l’Action sociale pour la mairie de la ville de Dakar.

Le président de la République, par ailleurs chef de file de l’Alliance pour la République et de la coalition Benno bokk yakaa, pourrait trancher en faveur de l’ancien directeur général des impôts. Amadou Bâ avait dirigé la liste départementale de Dakar aux dernières élections législatives. Macky Sall pourrait donc, avec le nouveau vent qui souffle, renouveler au patron de l’Alliance pour la République à Dakar sa confiance en faisant de lui la tête de liste aux prochaines élections locales, étant entendu que son challenger est déjà maire de Yoff.

Il faut rappeler que l’ex-ministre est coordonnateur de l’Apr et de Bby des Parcelles assainies, et était tête de liste à Dakar avec la victoire de peu de la majorité aux élections législatives de 2017. Il était également le coordonnateur départemental lors de la Présidentielle de 2019.

Le président Macky Sall pourrait maintenir Abdoulaye Diouf Sarr sur la même place de maire de Yoff en plus de son poste stratégique de ministre de la Santé et de l’Action sociale.

%d blogueurs aiment cette page :