GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Professeur Seydi, l’Ant-Man: Son sang-froid a été le médicament idéal face à l’anxiété nationale Par Chérifa Sadany SOW, Rédaction centrale, Le Devoir

Etant toujours au service de la société, le professeur Moussa Seydi représente l’homme fourmi… On ne peut ne pas lui attribuer le titre qui lui va comme un gant médical : ‘’l’homme de l’année 2020’’. Son sang-froid a beaucoup contribué à apaiser l’anxiété de la société sénégalaise pendant la crise de la Covid-19.

Tout a commencé avec des dates.

Le 29 août 2014, lorsqu’un cas de maladie à virus Ebola a été confirmé chez un jeune Guinéen venu à Dakar, le docteur Seydi a enfilé son costume Ant Man pour garroter l’affolement dans la capitale Dakar.  Le 02 mars 2020, une date indélébile qui a aussi alerté toute la population sénégalaise sur un danger toujours à l’ordre du jour, il charge le revolver de balles, pour faire face à la maladie du Coronavirus qu’il continue toujours à combattre.

Lunetteux, le professeur Seydi avec sa barbichette blanche coordonne ses activités avec une élégance polie.

Né à Kaffrine, Moussa Seydi a fait toutes ses études au Sénégal. Très tôt accompagné par ses parents, Astou Bâ et Samba Seydi, docteur Seydi les a rendu fiers en obtenant son Baccalauréat série D à l’âge de 19 ans en enchaînant la réussite à tous les examens, notamment le concours d’internat des hôpitaux de la promotion 1993.

Son dévouement et son pragmatisme l’ont accompagné dans sa persévérance et dans son habilité à manager le milieu hospitalier.

Infecté de valeurs, il s’en sert pour ressouder les plus grandes consternations. Raison pour laquelle toute la stratégie médicale contre le Coronavirus repose sur lui, étant chef du service des maladies infectieuses du centre hospitalier national universitaire de Fann de Dakar.

Par sa capacité à rassurer et à prendre les bonnes décisions, professeur Seydi demeure une fierté nationale, ce qui lui a valu d’être nommé en 2014 « l’homme de l’année ». Cette nomination continue aujourd’hui en cette année 2020 de lui être discernée. Si la France se glorifie de son professeur Raoult, le Sénégal a son professeur Seydi.

Polygame dans son travail, Moussa Seydi enseignant chercheur est professeur titulaire de la chaire de maladies infectieuses de la faculté de Médecine, Pharmacie et d’Odontostomatologie de Dakar. Aussi, coordonnateur technique du centre régional de recherche et de formation de Dakar, membre du conseil d’administration de la société sénégalaise de gastro-entéro-hépatologie du Sénégal, membre de la European association for the Study of Liver, etc…

Plébiscité avec respect par ses collaborateurs et collègues, professeur Seydi apprécie ces louanges avec politesse et modestie, tel un héros avec une mission accomplie. Son style de vie  en allèche plus de mille.

%d blogueurs aiment cette page :