GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Presse pour la Presse Tidiane SÈNE

Je me suis levé tôt

Pour annoncer le chant des eaux

Semblable un muézin du « Matin »  

A l’heure des aurores qui prennent fin  

A l’appel d’un « Wal Fadjri » serein  

Devant les femmes solidaires 

Dans une liesse « Populaire »

Poursuivant les fortunes de l’espoir             

Jusqu’au « Sud » des terroirs      

Oubliées par le temps en errance

Debout devant « l’Evidence »

Pour les moissons futures  

Pour cueillir à la « Source » sure   

Les attentes caressées qui mènent   

Devant « l’As » qui se promène   

Goguenard comme un roi

Sous les « Kritik » des têtus du droit

Lu du haut des indépendances

Pour la « Libération » des vendanges

Je suis le « Témoin » des heurts

Et des souffrances de « 24 heures »

Quand se terminent la complicité

Du « Mandat » limitant leur voracité

Telle la fin d’une souffrance

A côté du « Stade » des banlieusards

Sous le « Soleil » qui lézarde

Son silence sans égard

Au « Quotidien » des clameurs

Et de mille rumeurs

Sous les « Echos » répétés

Des vents frivoles et éméchés

« L’Observateur » incrédule

Tourne son regard las vers la lune

Pour s’unir aux douleurs des plaintes

Sur la « Tribune » des requêtes

Avortées en délire et « l’Alerte »

Du peuple de « Rewmi » courbaturé

Fait échos sur « Dakar Times »

Qui resplendit la brillance des villes

Quand « l’Info » venant tristement

De « Direct News » apaise le cœur

Des femmes pleureuses sur leurs morts

Du coronavirus interminable

De l’inondation des naufrages

De la conjonctivite impalpable

Au seuil des caprices engrangées

De ventripotents qui se nourrissent

De la souffrance populaire

Je veux lire les journaux avertis

Pour contrer les infatués

Sur la route de la « Libération »

Dans ce « Sport » macabre de confiants

Où « le Record » retentit lentement

Sur les podiums de « Sunu Lamb »

Libérant la « Dépêche » de nos misères

Nos moments de luttes féroces d’hier

Où les champions racontent leur déclin

De galère inassouvie

De guéguerre infinie

De rêves fracassés

Pour mieux lire les livres de fiction

Bourrés de lumière en éruption

Et de jouissance à entrevoir

Dans l’espoir du « Devoir »

Accompli.

%d blogueurs aiment cette page :