GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Ousmane Sonko : contribution d’un manipulateur Par Victor Sadio Diouf

Tu  as encore Tempé ta plume dans l’encre, pour intervenir dans un débat dont tu ne maîtrises pas les contours. En effet, tu ne rates aucune occasion pour chercher à se verser dans la manipulation pour déformer les faits et brouiller les pistes.

Tu  as voulu profiter d’une situation installée par la dernière résolution du Conseil restreint de l’UCAD, pour encore s’attaquer aux tenants du régime avec une subjectivité sans égale.

Amnésique, tu as voulu mettre en exergue des « causes futiles, imaginaires et abjectes» pour étayer un argumentaire farfelu, mais aussi indigne de ton rang.

Tes affirmations légères sur la situation universitaire, montrent à quel point tu te désintéresses du sort de l’étudiant. Tu ne maitrises rien de ce que tu avances, car la situation que tu décris est en porte à faux avec la réalité de l’UCAD.

Pour ton information, depuis l’accession de son Excellence à la magistrature suprême, l’Université a pris une autre dimension. Le premier acte posé était de donner un environnement sain aux étudiants en s’attaquant à l’anarchie causée par les petits commerces, mais aussi à la démolition de vieux pavillons qui pouvaient causer la catastrophe à tout moment, si on se fie des conclusions de la Direction de la protection civile.

La capacité d’accueil a été multipliée par deux en un temps record, pour donner des débuts de solutions à la lancinante question qu’est l’hébergement des étudiants. Et il faut être aveugle ou d’une foi pourrie pour ne pas voir le visage rayonnant de l’Université Cheikh Anta DIOP. Ta ligne politique peut causer l’hécatombe si nos compatriotes ne sont pas vigilants. Tu n’as aucune compétence pour montrer la voie qui peut nous mener vers des lendemains meilleurs, donc il est temps de la boucler. Ton seul point fort est de diffamer d’honnêtes citoyens pour porter un coup à leur honorabilité, mais aussi manipuler pour inciter à la « VRAIE VIOLENCE » qui peut engendrer des morts d’hommes, un peu de dignité cher ami.

En outre, la situation sociale de l’étudiant s’est nettement améliorée avec la réduction du prix des tickets de restauration, l’augmentation de l’aide qui passe de 60.000 à 100.000,  la demi-bourse  et la bourse entière ont connu une hausse pour respectivement atteindre 20.000 et 40.000, il en est de même pour la bourse de troisième cycle.

L’université est devenu un espace de dialogue parce l’étudiant est au cœur du projet politique du Président de la République Monsieur Macky SALL, et nos autorités travaillent fermement pour la mise en œuvre de cette vision.

Tu espérais voir une université en ébullition, raison pour laquelle, ta plume satanique s’est encore signalée pour attiser le feu. Hélas, tes prières ne seront jamais exaucées, car, par le biais d’un dialogue fécond, sincère et inclusif, cette mésentente est vite dépassée.

J’en profite pour féliciter chaleureusement les étudiants qui ont fait preuve de responsabilité pour faire du dialogue le seul levier sur lequel s’appuyer pour résoudre les crises.

Penses à ton dossier pendant devant la justice et qui a pris le pays en haleine pendant longtemps avec de terribles dégâts.

Tu seras Président de la République dans tes rêves et reçois toutes nos félicitations, mais dans la réalité, tu serais la dernière personne à être élue parce que tu n’inspires pas confiance.

Tu as oublié qu’il y a juste deux ans, tu étais en compétition avec le Président Macky SALL avec les résultats que tu connais, et dans un pays démocratique, l’élection est le seul baromètre fiable pour mesurer la popularité d’un homme politique.

Tu as voulu voir la catastrophe à l’UCAD, mais le bon Dieu en a décidé autrement.

A bon entendeur !!!

Victor Sadio DIOUF

                                                                                         Responsable politique

%d blogueurs aiment cette page :