GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Multiplication de promesses: Macky veut sceller une alliance avec sa jeunesse Par Charles Thialys SENGHOR, Desk central, Le Devoir

Après avoir compris le message qu’ils lui avaient lancé au début du mois de mars dernier, le président de la République cherche des solutions hardies dans le cadre de l’emploi et de l’employabilité pour se réconcilier avec sa jeunesse.

Le président Macky Sall est à fond dans le règlement de l’épineux problème de l’emploi au Sénégal. Profitant de l’affaire Ousmane Sonko-Adji Sarr, les jeunes se sont fait entendre en pillant et en saccageant tout sur leur passage. Analysant leur sortie, le président Macky Sall a déclaré avoir compris leur message qui n’était rien d’autre qu’une expression d’un ras-le-bol causé par le manque d’emploi.

Séance tenante, sur son discours, Macky Sall a annoncé qu’il va débloquer 350 milliards de Fcfa pendant trois ans, à raison de cent milliards de Fcfa par an pour la résolution de cette problématique.

En faisant cette annonce, le chef de l’Etat s’est résolu à prendre à bras le corps cette question, avouant l’insuffisance des résultats malgré les milliards injectés pour y faire face.

Macky Sall qui veut concrétiser son « je vous ai compris » quand il s’adressait aux jeunes du Sénégal ne veut pas s’en arrêter là.

Il a mis à profit son adresse à la Nation du 3 avril pour en ajouter à sa volonté de trouver dans l’immédiat des solutions à l’emploi et à l’employabilité des jeunes. Selon lui, la lutte contre le chômage des jeunes nécessite aujourd’hui un nouvel élan, en raison de la crise économique sans précédent qui affecte tous les pays, développés et en développement. Comme il l’avait l’avais annoncé dans son message du 8 mars, le chef de l’Etat a décidé d’une réorientation des allocations budgétaires à hauteur de 450 milliards de FCFA au moins, sur trois ans, dont 150 milliards pour l’année en cours. Il souligne que ces ressources serviront à financer le Programme d’urgence pour l’emploi et l’insertion socio- économique des jeunes qui sera issu du Conseil présidentiel qu’il présidera le jeudi 22 avril.

Macky Sall, décidé à faire du fast-track dans la recherche de solutions pour l’emploi des jeunes, soutient qu’il a voulu que les travaux de ce Conseil s’appuient sur les réalités de nos terroirs, dans un format inclusif associant la jeunesse ouvrière, artisanale, paysanne, entrepreneuriale, sportive, artistique, du secteur informel, des cultures urbaines et des loisirs.

A l’en croire, c’est l’objet des consultations préparatoires menées dans nos 14 régions, grâce au soutien de l’administration territoriale et locale, pour établir l’état actualisé de leurs potentialités et contraintes. La Der/FJ, l’Anpej, l’Adpme et le Fongip entre autres, seront représentés dans chaque guichet unique afin d’apporter aux projets l’expertise, le financement et le suivi nécessaires.

Macky Sall se veut pragmatique. Dans l’immédiat, en soutien à l’emploi et aux ménages, il a décidé d’allouer, dès le mois de mai, 80 milliards de FCFA au « recrutement de 65.000 jeunes » sur l’ensemble du territoire national, dans les activités d’éducation, de reforestation, de reboisement, d’hygiène publique, de sécurité, d’entretien routier et de pavage des villes, entre autres.

Il a aussi souligné qu’un quota spécial sera réservé au recrutement de 5.000 enseignants pour le préscolaire, le primaire, le moyen et le secondaire, y compris les Daaras modernes et l’enseignement arabe. Mieux, Macky Sall veut faire cause commune avec le secteur privé. Il lui a demandé de se joindre à cette dynamique nationale. Dans cet élan, le gouvernement proposera l’extension de la Convention Etat-Employeurs à la filière de l’agriculture et de l’agro business, pour un objectif de 15.000 emplois à créer, afin de soutenir les efforts d’autosuffisance alimentaire et de transformation des produits locaux. A cette fin, l’allocation de l’Etat à la Convention passera d’un milliard à quinze milliards FCFA. Rien que pour redonner le sourire à la jeunesse qui n’en demandait pas moins.

%d blogueurs aiment cette page :