GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Mimi-Macky: Abc chaos debout ? P. MBODJE

A défaut d’un coup Ko, Macky Sall travaille au chaos destructeur qui lui survivra ; le doute dans l’esprit de ses collaborateurs et de tous est infondé : Macky Sall fait tout pour faire croire à une éventuelle candidature …qu’il ne portera pas. Le manifeste doit cacher le latent : sa nouvelle foi du converti ne doit pas être l’arbre qui cache la forêt. À la manifestation du 12 juin par exemple, les membres M2D qui veulent précipiter son départ ont révélé que Macky Seck ne respecterait pas la parole donnée aux marabouts et, dès le lendemain, comme par défis, tous les détenus dits politiques ont été libérés. Au sein des grandes familles religieuses même, certains l’ont invité à partir. En attendant, Macky Sall travaille à discréditer la société politique sénégalaise.

Le « Wiwi » était enthousiaste le lendemain de leur rencontre du 7 juin et laissait sous-entendre l’essentiel, non dit, en suspens une interrogation majeure : que deviennent les relations entre Mimi et Alioune Badara Cissé Abc après leur rencontre du 20 avril au cours de laquelle ils avaient tracé des comètes dans l’espace ?

La « cordialité » et la « bonne humeur » relevées par la presse révèlent la pesanteur de l’atmosphère qu’il a fallu alléger pour justifier le dégel ; implicitement, la conclusion qu’elles imposent incline à échanger Kaolack contre la présidentielle, et n’est pas la seule conclusion à tirer de ces échanges dont il faut bien chercher les conséquences : il faut liquider plusieurs personnalités pour arriver à cette station, principalement Mariama Sarr et Alioune Badara Cissé. En attendant Idrissa Seck. Dingue, comme programme quand on sait que la vague n’épargne surtout pas les alliés de la coalition déjà secoués dans leurs bases respectives par un dédoublement de candidats issus de la majorité.

La loi du voisinage imposait une rencontre Macky-Abc avant Mimi : le médiateur est toujours en activité ; si, comme Mimi, il avait appelé en mars au réveil du lion qui dort, son duel à fleurets mouchetés avec le président n’est pas allé jusqu’à la rupture, comme un certain Premier novembre 2020  et c’est peut-être là que gît la mollesse de sa position face au patron, le manque de détermination : Macky Sall cherche à décrédibiliser ceux qui ont contesté son autorité à un moment ou à autre de sa vie.

Macky Sall et Aminata Touré se retrouvent dans un contexte de préparation des élections locales du 23 janvier prochain quand Aminata Touré dévorée d’ambitions se lance pour la conquête de Kaolack ; le « rassemblement » auquel incite son nouveau patron peut laisser croire à des batailles futures non explicites.

La question avait été posée au lendemain de la rencontre dans l’édition du 10 mai du « Devoir » : « Et demain, en politique ?

Si Aminata Touré Mimi et Alioune Badara Cissé ABC ont cohabité un moment avec l’homme, l’une dans les années 90 et l’autre presque dix ans plus tard, leurs chemins se sont séparés au moment où « MS » (comme l’appelle l’un) et ABC se retrouvaient avec Wade et entre eux deux pour envisager le futur, à partir de 2008. La douleur ne peut donc pas être ressentie avec la même profondeur. Cela pose problème ».

Le 20 avril dernier, les deux des “écorchés vifs” du Macky voulaient démontrer qu’il était difficile de les écraser plus bas que nécessaire et leur volonté de « rester debout », selon les mots mêmes d’un des deux acteurs du jour.

Mais c’est dire aussi la profondeur du ressentiment que l’un et l’autre éprouvent envers celui qui a cherché, selon les mots de certains, à les « les réduire à leur plus simple expression ». D’où le tonnerre du 7 juin avec l’annonce de la rencontre, aussi décoiffant que la position de la Toussaint 2020.

Abc semble donc la première victime de ce Ko destructeur ou chaos constructeur du néant après Macky Sall, abandonné au milieu du gué, Mimi et Macky à chaque rive, espérant le voir se noyer. Sa dignité et son honneur de Ndar-Ndar l’empêchent de revenir sur certains détails anciens et récents.

%d blogueurs aiment cette page :