GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Mariage mixte: La pièce du puzzle de la découverte et d’un ménage stable Khadidiatou GUÈYE Fall

Les couleurs et les goûts ne se disputent pas

Le mariage mixte n’est pas un phénomène rare ou nouveau dans la société : se marier avec un Blanc ou une Blanche, ou avec une personne de religion et culture différentes est un choix. Mais un choix débordant de compromis, de stigmatisations, de tolérance.

Au Sénégal, la fameuse phrase du feu artiste Alioune Golbert Diagne ” Coumba Ndar, Samba Ndar” n’est pas tombée du ciel par hasard. C’est une expression qui ne caractérise pas seulement le mariage entre Saint-Louisiens mais bien plus : l’union entre Sénégalais. Pour cette société, se marier avec un étranger est vu d’un autre oeil. Les concernés ne diront pas le contraire : ils vont jusqu’à être stigmatisés par le voisinage.

Mais il est essentiel de comprendre, outre, de respecter les choix de la personne qui voit son bonheur dans les bras d’un Ivoirien, d’un Allemand ou d’un Français.

Au Sénégal, les couples mixtes subissent des regards répugnants et des propos déplacés.

Cette jeune femme ne dira pas le contraire. Aminata Ndiaye s’est mariée en décembre dernier à un Ivoirien. Son mariage avec Monsieur Koffi alimentait les débats dans son quartier. ” Je suis tombée amoureuse d’un Ivoirien. Malgré nos différences culturelles, on s’est mariés. Le jour de notre mariage, alors que je devais aller au salon de coiffure comme on le fait au Sénégal, j’étais contrainte d’assister à une cérémonie de dot qui n’a rien avoir avec la culture sénégalaise. De plus, chez nous, en tant que musulmane, le mariage religieux précéde le mariage civil. Alors que chez les Ivoiriens, le mariage civil est l’essence même des festivités”, se confie Madame Koffi.

Des amis ou parents taxent souvent son mari de “Gnak”, un terme qui n’a pas effet sur ses sentiments envers son mari. D’ailleurs, elle fait des compromis pour que l’entente règne dans leur vie de couple. Aminata se félicite de voir son mari se convertir à la religion musulmane bien avant leur rencontre.

Ndèye Amy Allah Carrère a porté aussi son choix sur un Allemand. Mariée à peine 3 mois, elle mène une vie harmonieuse, une “love story” avec monsieur. Ndèye Amy raconte qu’elle a rencontré son mari il y a plusieurs années. Sans attendre quoi que ce soit de son mari, elle s’est unie à l’homme de ses rêves, les qualités qu’elle cherchait.

Pour elle, se marier à un étranger est une porte découverte car c’est avec son mari qu’elle découvre la différence de sa culture par rapport aux autres. Elle précise :”Mon mari s’est converti, il est devenu musulman. Et depuis je ne vois pas de différence entre lui et moi. Pour moi, c’est une bonne chose de trouver un partenaire de religion et cultures différentes afin de découvrir de nouveaux mondes”.

Ndèye Amy a ses raisons pour son choix :”J’ai voulu me marier avec un étranger tout simplement parce que leur monde imaginaire est différent du nôtre. D’habitude, la tendresse que tu reçois de leur part est unique comparé aux hommes sénégalais. Pour le cas de ces derniers, je laisse tomber. J’ai eu la chance de faire ma vie avec lui et je trouve que c’est une bonne chose. En plus, il fait tout son possible pour me rendre heureuse. Ce que les gens disent ne me dérange pas vraiment parce qu’avant toute chose je suis petite fille d’une mulâtre”.

Pour d’autres femmes, le mariage mixte est une issue de secours pour échapper aux réalités du mariage sénégalais. S’unir à une personne au Sénégal signifie une union avec tous les membres de la famille, les amis et les proches. Ces derniers jouent un rôle important dans le ménage. Et pour se faire aimer afin de rester dans son ménage, il est important de s’occuper d’eux et de les choyer de cadeaux. Ce qui paraît absurde pour certains qui rêvent le “toi et moi” retrouvé uniquement chez certains mariages mixtes.

La liste des raisons de préférence du mariage mixte est assez longue. Les petits signes de tendresse et d’affection des Occidentaux y poussent les uns. Tandis que les autres y trouvent la sérénité et l’intimité entière du couple.

Toutefois, on n’exclut pas le fait que certaines femmes se font profit dans le mariage mixte. Elle se donne un but lucratif à travers ces unions. Une débauche qui a été confirmée dans un forum où des Français mariés auparavant à des Sénégalaises racontent comment ils ont été ruinés.

%d blogueurs aiment cette page :