GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Louga : La bataille du Rail

Louga

Battre le fer quand il est chaud

Un opérateur économique veut construire une station d’essence sur un site déjà occupé. Les menuisiers métalliques constitués en collectif de défense protègent leur lieu de travail…et battent le fer pendant qu’il est chaud

Bras de… fer entre chefs d’atelier métallique et opérateur économique. Des responsables de ces deux corporations se retroussent les manches, bandent les muscles. Les autorités et les chefs de service de la régie des chemins de fer sont interpellés. La presse régionale s’implique.

L’emprise du domaine ferroviaire est quasiment transformé en zone industrielle cosmopolite avec des des ateliers de menuiserie métallique ou de bois. De cantines, des boutiques, foirails de bétail satellites, de points de vente d’aliments de bétail, des moulins à mil complètent ce décor. Les déprédations d’animaux domestiques accrochent aussi l’œil. Dans cette atmosphère de cohabitation compliquée, les procès judiciaires, les règlements de comptes et même des vendettas ne manquent pas.
L’exemple le plus patent est arrivé avec l’ambition affichée d’un opérateur économique hier qui tient coûte que coûte à construire sur ces lieux une station d’essencerie avec tous ces risques d’explosion et d’embrasement de sites déjà occupés. Les menuisiers métalliques constitués en collectif de défense protègent leur lieu de travail. Les risques ont été évités de justesse. La presse régionale a conseillé un point de presse pour faire entendre les différentes voix.
Nous y reviendrons.

Synthèse de Mamadou Mansour DIÈNE