GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Les règles douloureuses: De la puberté à la ménopause, certaines femmes en pâtissent Par Khadidiatou GUÈYE Fall

Chaque mois, le corps de la femme se prépare à une grossesse éventuelle. Cette préparation fait appel aux menstrues ou règles. À l’âge de la puberté, les menstrues se manifestent habituellement chaque mois avec des saignements.

Les règles sont l’aboutissement de la préparation de la couche interne de l’utérus. Cette couche s’épaissit et se remplit de vaisseaux sanguins en vue d’une grossesse éventuelle. Seulement, la couche ne s’éternise pas s’il n’y a pas de grossesse. Dès lors, se manifestent des saignements. Ces saignements ont une durée de 3 à 8 jours. Pour la plupart des femmes, les menstrues arrivent selon un cycle relativement régulier et prévisible. Le cycle, en général, dure 21 voire 35 jours.

Les douleurs des menstrues sont dues aux contractions. L’utérus se contracte pour évacuer le sang et les fragments de muqueuse qui constituent les règles. Sous l’effet de substances libérées dans le sang et qui passent dans les artères de l’utérus, les prostaglandines, il se contracte. Ce phénomène est comparable à l’accouchement quand l’utérus se contracte pour expulser le foetus.

Pour certaines femmes, les menstrues sont douloureuses à des niveaux différents selon les concernées. Mais le constat est qu’une fois mariée, les menstrues douloureuses disparaissent.

Aminata Ndiaye est une opératrice de saisie. Elle explique comment ses règles sont douloureuses : « Quand je vois mes règles, je ne tiens plus debout. J’ai atrocement mal au ventre ». Aminata dit ressembler à une femme enceinte tellement ses menstrues s’accompagnent avec des jambes lourdes. « J’ai des vomissements, je n’arrive pas à marcher, mes seins deviennent lourds et me font excessivement mal », fait savoir la jeune célibataire.

 Aminata s’est toujours demandée si elle faisait partie des personnes normales à cause de la douleur qu‘elle ressent au niveau de son bas ventre.

 « J’ai entendu dire qu’après le mariage, les règles douloureuses disparaissent ; j’ai vraiment hâte que cela arrive pour je puisse ressembler aux autres personnes”.

De nombreuses femmes souffrent de douleurs ou d’inconfort avant ou pendant les règles. Certaines d’entre elles ignorent la cause de cette douleur. Principalement, les douleurs sont causées par la contraction de l’utérus pour éliminer la muqueuse utérine. Ces douleurs sont souvent assimilables à des crampes. Aminata nous édifie sur les douleurs.

« Un jour avant et deux jours après, je ressens de la douleur sur le dos, au niveau du bassin, des cuisses, du ventre… ; il est hors de question que je mange, je vomis à chaque instant », nous raconte-t-elle.

L’amplitude de ces douleurs menstruelles diffère d’une femme à l’autre. Dans certains cas, la douleur peut être modérée. Par ailleurs, elle peut être très intense et même entraîner des vomissements, des diarrhées et des vertiges.

C’est le cas de Mamie Guèye, une jeune fille âgée de 25 ans. À en croire cette dernière, les crampes, les maux de ventre et les vomissements sont les symptômes de ses menstrues douloureuses.

Ndiaya Fall, une jeune étudiante en Master 2, souffre des règles douloureuses. Elle a utilisé toutes sortes de médicaments mais la seule solution pour elle est de se marier. Puisque, dit-elle, « ma belle-sœur m’a fait savoir que le mariage ou l’accouchement sont les seuls remèdes des règles douloureuses ».

Elle affirme : « Quand mes règles commencent, la douleur est tellement forte que ça devient bizarre pour moi. En plus, je ne mange pas et j’ai tout le temps la diarrhée ».

Agée de la cinquantaine, Sokhna Ndiaye est une enseignante. Elle a été et est victime des règles douloureuses malgré son âge. Elle soutient : « L’arrêt des règles douloureuses, ça dépend des femmes. Il y a des femmes souffrent quand elles sont en période de menstrues ». Selon elle, les règles douloureuses se manifestent de manière différente. « Il y’en a qui vomissent toute leur période », dit-elle.

Cette douleur ressemble à celle d’une grossesse, d’après Sokhna Ndiaye. Elle confie que certaines femmes voient la douleur disparaître quand elles se marient, d’autres quand elles arrivent à la ménopause. « Personnellement, je souffre des règles douloureuses et pourtant je suis à ma période de pré-ménopause. Je ressens de la douleur au niveau du bas ventre alors que je suis à mes 51ans. J’ai toujours souffert des dysménorrhées, même avant mon mariage. Deux jours avant, c’est une douleur intense qui me cloue au lit. Le premier jour des règles est encore plus douloureux.

Beaucoup de personnes disent qu’après le mariage ça s’arrête mais je n’y crois pas, ce n’est pas mon cas en tout cas » décrit-elle. Elle ajoute : « Avant mon mariage, je traînais ces douleurs. On me disait qu’après le mariage, les douleurs cesseront et pourtant je suis à mes 32 années de mariage et rien n’a changé. Peut-être aussi que la capacité de maîtriser la douleur varie d’une femme à l’autre ».

Marie Thiam partage l’intensité de la douleur des menstrues de Sokhna Ndiaye. Mère de trois enfants, Marie pique des crises si ses règles la prennent au dépourvu : « J’ai des règles douloureuses ; quand la période s’approche, je me prépare psychologiquement. Le premier jour, je suis obligée de rester à la maison et de ne pas aller au bureau. Mon mari sait comment mes règles sont douloureuses, raison pour laquelle il reste à la maison avec moi pour m’assister ». Marie pensait qu’après son accouchement, les douleurs seraient modérées mais c’est le contraire. « Après mon premier jusqu’au troisième d’ailleurs, les douleurs n’ont bougé d’un iota. Depuis ma puberté, je cherche un remède contre les menstrues douloureuses » a-t-elle indiqué.

La douleur des règles varie d’une femme à l’autre. L’intensité de même que les symptômes diffèrent d’une femme à une autre. Si certaines voient leurs règles sans gène, d’autres se recroquevillent pour atténuer la douleur et chercher un remède. Contrairement à l’idée reçue depuis l’enfance, le mariage et l’accouchement ne sont pas des antidotes contre les règles douloureuses.

 En terme de médecine, des médicaments sont disponibles dans les pharmacies pour amoindrir l’intensité de cette douleur.

%d blogueurs aiment cette page :