GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Le sermon sur la colline (Par Pathé Mbodje)

Macky Sall a livré jeudi son sermon sur la terre ferme et, de cette colline, a prêché dans le désert : les populations de Keur Massar étaient enfermées chez elles, tenues en respect par les forces de l’ordre. Faute d’avoir vu les porteurs de pancartes, Macky Sall, malgré sa position, n’a pas eu la hauteur de de Gaulle face aux Algériens ou aux Africains de la place Protêt le 26 août 1958 : il n’a pas compris et n’a conséquemment pas rencontré leur souci d’indépendance par rapport aux inondations.
Et s’il n’y avait que cela. Tout était hors proportion et hors propos : l’accoutrement du président témoignait que Macky Sall s’était trompé de scène : venu en urgence constater l’ampleur des dégâts dus aux inondations, le chef de l’Etat était en costume d’un bleu royal, chemise blanche à col ouvert, chaussures lustrées brillant au soleil ; Macky Sall décrète une départementalisation confondue avec canalisation. Finalement, comme naguère à « Water…l’eau », on a eu Grouchy, ce qui fit dire à certains spécialistes en « coaching » que Macky Sall était partout au Sénégal, jeudi, sauf à Km City comme il le pensait.

%d blogueurs aiment cette page :