GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Lame de fond: Mes hommages, Madame !

Une puissante lame culturelle prépare un tsunami auquel vous devriez participer : théoricienne d’un développement comme l’étaient Samir Amin et ses collègues du Fonds des Nations-Unies pour l’Amérique latine, vous avez quelques intuitions que vous ne voulez pas libérer à cause de la politique.

Quittez vos scrupules : votre vocation est académique, celle du savant que rejette le politique.

Am I wrong, dear fellow from the 90´s ?

-Thanks dear  fellow of the 90’ struggle. Je m’intéresse tout particulièrement au pouvoir et à sa conquête comme du temps de la révolution permanente, nationale ou  populaire selon la différentes chapelles maxistes. Je m’intéresse  aux combats, tactiques et stratégies y affairant avec leurs  hauts et leurs  bas. La pensée et l’action révolutionnaire ont fondamentalement changé de forme et de contenu mais le but reste le même : accéder au pouvoir pour transformer les conditions de vie des masses, rebaptisées sous le label aseptisé de populations.

-Vaste programme : la pensée précède toujours l’action et le débat n’est pas loin des 90’s : révolution nationale démocratique ou révolution démocratique nationale ? On croit encore entendre le jeune Landing. À se demander d’ailleurs si ce n’était pas vous qui parliez à travers lui.

-Vous pensez qu’on a beaucoup progressé depuis les 90’s ? Les jeunes reprennent exactement le même combat, France dégage, CFA mais avec leurs mots et niveau de conscience politique relativement faible faut dire.

-Les jeunes qui crient sont ceux qui dérouleront le tapis aux autorités françaises dans 30 ans. Quand j’entends encore Landing en vous lisant, il ne faut guère s’étonner de la situation que vous stigmatisez.

Envoyez le premier jet : nous sommes en train de faire l’histoire.

%d blogueurs aiment cette page :