GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

La Direction Exécutive (DEX) Centre-Val de Loire à l’honneur: Thilogne trouve chaussure à son pied De notre correspondant à Matam, Habib KA, Thilogne

Une fois n’est pas coutume. La poste française de la région Centre-Val de Loire vient de convoyer en cette fin d’année 2020 des chaussures de sécurité et des tenues de travail aux ouvriers et artisans mal équipés de la commune de Thilogne et des villages environnants.

Tout a commencé il y a six ans dans le cadre de la Responsabilité sociétale d’Entreprise (RSE) et  par l’engagement d’un ressortissant de Thilogne en France ; la Plateforme de Préparation et de Distribution du Courrier (PPDC) de Dreux où il exerce a estimé nécessaire d’accompagner le bénévolat, de soutenir son engagement en faveur de la solidarité internationale. Du matériel informatique pour réduire la fracture numérique, des livres, des bandes dessinées, des jouets pour les “Cases des Tout Petits”, autant d’actions qui ont été menées pendant ces six dernières années.

La participation financière fut nécessaire pour l’acheminement des containers jusqu’à cette année 2021 où des tee-shirts, manteaux à l’effigie de la poste, des chaussures de sécurité pour la santé et sécurité au travail (SST) autant d’actions visibles.

Cet engagement pour Thilogne ne date pas d’aujourd’hui.

Tout laisse à croire qu’à la tête de » Thilogne Association Développement » (TAD), la plus grande association sénégalaise de la Diaspora, la région de Matam, la Commune de Thilogne en particulier seront un partenaire idéal. La Poste Centre-Val de Loire ne peut trouver meilleure vitrine chez la population immigrée mais aussi parmi ses cadres dont El Hadj Kâ en est le cordon ombilical.

Pour info, monsieur Kâ est natif de Thilogne, a fait ses études au Sénégal avant de bénéficier de la formation postale à l’Université de la Poste à Orléans en 2001. Aujourd’hui cadre dans cette entreprise, il n’a pas oublié ses origines et veut offrir à chacun la chance de s’outiller, de se former, de travailler en sécurité. Même dans le cadre de ses vacances, il n’hésite pas à aller serrer des mains, écouter, noter et aller chercher des partenaires.

Il espère, pour la réhabilitation des salles de classes de l’École publique 1, et celles du Collège ainsi que la construction de la bibliothèque, que sa direction, La Poste, répondra présente aux côtés de YCID.

En sa qualité de président de Thilogne Association Développement (TAD), il a soutenu le projet « Thilogne Ville Verte » (T2V) de plantation d’arbres sur toute l’étendue de la Commune. La RSE et le développement durable constituent des priorités pour la poste française, priorités encore plus manifestes dans les pays du Sud.

La DEX Centre-Val de Loire avec, respectivement, mesdames Musset, Blay, et aujourd’hui Krief à sa direction, joue sa partition.

Vivement que ce soutien pour la région de Matam et la ville de Thilogne soit élargi au niveau national.

Quel émigré qui ne serait pas content de voir sa banque préférée soutenir des associations de développement de son terroir ?

%d blogueurs aiment cette page :