GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Kanel, Commune de Orkadjere: Harouna Dia, le milliardaire, toutes griffes dehors contre Abdou Karim Sall Habib KÂ, Thilogne, correspondance régionale

En principe, rien ne devait opposer le ministre de l’Environnement Abdou Karim Sall à l’homme d’affaires milliardaire Harouna Dia : certes, Abdou Karim Sall est natif de Orkadiere, mais il milite à Mbao dont il est d’ailleurs maire de la commune ; Harouna Dia, quant à lui, a décliné tout poste ministériel dès l’alternance de 2012, se contentant de jouer les bons offices pour le compte du président avec l’opposition et des personnalités politiques.

Son frère Daouda Dia, du village de Wendou Boseabe est par contre maire de la commune de Orkadiéré dont Abdou Karim Sall, rappelons-le, est originaire.

Rien donc ne devait opposer les militants de choix de l’Alliance pour la République (APR), surtout en cette veille de campagne pour les élections municipales, jusqu’à ce que Harouna Dia fut soupçonné par le maire de Mbao de tirer les ficelles.

Tout est parti, semblerait-il, du conseil présidentiel du 22 avril 2021 sur l’emploi des jeunes. Le président de la République annonçait officiellement un projet de 65.000 emplois dont 10.000 sous la direction du ministre de l’Environnement et du Développement durable.

Pour le quota du département de Kanel, certains jeunes qui ne font pas partie des heureux bénéficiaires se sont estimés discriminés, du simple fait qu’ils ne sont pas de la même tendance politique que le ministre, et ils ont dénoncé ce qui est pour eux une forfaiture par voie de presse. Il faut préciser à ce stade-ci que ke l’aire de Mbao dispose ici de sympathisants qui se sont organisés en cellule.

C’est ainsi que la Convergence des Jeunesses républicaines (COJER) de Kanel, conduite par Thierno Abdourahmane Dia, ne s’est pas fait prier pour attaquer Abdou Karim Sall avec des propos acerbes que même l’opposition ne saurait mieux faire, rappelant la triste histoire des célèbres gazelles Oryx de la réserve de Katané, et exigeant du président de la République sa révocation pour un nain politique qui doit sa promotion à Harouna Dia qui l’a recommandé à Macky Sall.

Suffisant pour l’autre aile COJER, animée par Ibrahima Sidiki Daff, en tête, favorable au ministre Abdou Karim Sall, de répliquer le dimanche 23 mai 2021. Selon le jeune, l’homme d’affaires Harouna Dia fait de la simple récupération des actions de l’État du Sénégal dans le département de Kanel, et si financement il y’a ´, il n’a qu’à aller les retrouver à Wendu Boséa, le déclarant persona non grata dans le département.

Toutefois, le questeur Daouda Dia ne fait pas bonne presse à propos du cumul de mandats électifs : maire de Orkédiéré, conseiller départemental de Kanel et député à l’Assemblée nationale, comme si le départemental de Kanel ne comptait qu’un seul politique, qu’un seul intellectuel, lui le frangin du milliardaire Harouna Dia, et une seule ville, Weendu Boséabe.

Une situation déplorable pour un homme de la trempe de Harouna Dia qui se mêle d’un combat sans raison, qui ne l’honore pas lui, qui jusqu’ici, a voulu être au-dessus de la mêlée et continuer de soutenir à distance le président Macky Sall.

%d blogueurs aiment cette page :