GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Entretien avec Docteur Ayémou: La radiothérapie, un traitement prometteur pour le cancer: « Le Sénégal a la chance d’avoir une technologie européenne, que seuls 30% ou 40% des centres occidentaux possèdent ! » Entretien dirigé par Ndéye Fatou DIONGUE

Dr Amaraldo Ayémou est un médecin radiothérapeute, chef de service de l’unité de radiothérapie au Centre international de Cancérologie de Dakar (CICD).

Entretien

Qu’est-ce que la radiothérapie ?

« La radiothérapie est un traitement locorégional des tumeurs. Et lorsqu’on parle de tumeur, il y a des tumeurs cancéreuses et des tumeurs qui ne sont pas cancéreuses, appelées des tumeurs bénignes. Par exemple, les chéloïdes qu’on peut traiter avec la radiothérapie. »

Que traitez-vous avec la radiothérapie ?

Globalement, ce que nous traitons avec la radiothérapie, ce sont des tumeurs cancéreuses généralement appelées « Cancer ».

D’après vous, quels sont les avantages de la radiothérapie ?

La radiothérapie a beaucoup d’avantages aujourd’hui. Plus de la moitié des patients souffrant de cancer, que nous traitons, auront recours à la radiothérapie.

C’est un traitement qui ne fait pas mal et qui n’est pas délabrant. Il est « soft », agréable et supportable par tous les patients, même les enfants.

Tous les cancers ont-ils recours à la radiothérapie ?

La radiothérapie a ses indications. Ce ne sont pas tous les cancers qui auront recours à la radiothérapie. En fonction du stade de la maladie, c’est-à-dire le cancer que nous apercevons. À  l’arrivée, il y a tout un protocole de traitement de type thérapeutique que nous mettons en place et c’est au cours de ces outils thérapeutiques dont  la chirurgie, la chimiothérapie et la radiothérapie.

C’est donc dire que la radiothérapie a sa place.

Quels sont les moyens que vous utilisez dans votre centre ?

Ici au centre, nous utilisons une technologie des pointes. C’est une technologie de dernière génération, une technologie d’avenir. Je dirais même que le Sénégal a la chance d’avoir une technologie européenne aujourd’hui, ici. Parce que le matériel de radiothérapie que l’on utilise ici, il n’y a peut-être que 30% ou 40% des centres en Europe (la France particulièrement) qui possèdent la technologie qu’on a à Dakar.

La radiothérapie est-elle accessible à toutes les bourses ou est-elle trop coûteuse ?

On dit souvent que la santé n’a pas de prix. Et quand on parle de coût, c’est un peu relatif. Moi personnellement, je peux trouver quelque chose cher à 25 francs et ça peut paraître moins cher pour quelqu’un d’autre, donc c’est relatif. Ce qu’il faut retenir, c’est que la santé n’a pas de prix. Et le plus important, c’est que nous avons tous les outils aujourd’hui, ici, pour faire face au cancer. Ça, c’était un challenge et je pense que ce challenge est presque atteint.

%d blogueurs aiment cette page :