GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Elles préfèrent le célibat Trop d'appréhension pour gérer un ménage

Situation matrimoniale

Pourquoi les filles préfèrent le célibat

Trop d’appréhension pour gérer un ménage

Par Khadidiatou GUÈYE Fall,
Chef du Desk Société

Les filles encore célibataires optent … pour le célibat. Depuis un certain temps, la gente féminine semble être à l’aise dans cette vie que bon nombre de femmes ont reniée pour rejoindre la cour des grands. Dans les réseaux sociaux, elles n’ont plus peur de montrer leur souhait d’avoir un enfant sans recours aux principes de demeurer dans un ménage.

Aux temps, la fierté d’une fille était le mariage. Cette thèse invitait les filles à sortir du célibat pour se marier. Maintenant, la donne a changé. Les filles préfèrent la vie de célibataire plutôt que de gérer un foyer. Cette réticence de filles est causée d’une part par l‘expansion des réseaux sociaux. En effet, des groupes créés dans les réseaux sociaux donnent l’occasion aux femmes de s’ouvrir et de sortir leur souffrance dans leur ménage. Faites dans l’anonymat, ces déclarations lèvent le voile du secret de ménage. Grâce à ces fora, les filles célibataires sont au courant de tout ce qui pourrait secouer la vie de couple.

Dans cette annonce publiée sur facebook, une femme explique comment sa belle-famille la maltraite. Étant enceinte, la femme mariée subissait toute sorte de violence venant de ses belles-sœurs. La publication de cette femme a donné des centaines de commentaires.
Sous le profil d’un marabout sénégalais, une femme fait un commentaire poignant : elle dénonce l’esclavage matrimonial qui se fait sous les yeux des chefs de familles qui gardent le silence. ” Au Sénégal, la femme doit gérer son ménage dans la souffrance et dans la violence. Mais pourquoi nous dit-on l’amour dans le mariage ? Si c’est ça le mariage, je pense que je vais mourir vieille fille”, a commenté l’intervenante.

Le mariage est tellement complexe qu’il en reste toujours des non-dits. D’autres raisons poussent les jeunes filles à n’avoir confiance en aucun homme. D’après Marème Gaye, étudiante célibataire, les confidences et les anonymats publiés sur la toile ne lui donnent plus cette envie de se marier.Je ne ressens plus cette impatience de me marier. En général, mes grandes-sœurs se confient à moi. Elles m’expliquent leurs problèmes avec leur belle-famille et leur mari. Mais à chaque fois, je me dis qu’elles sont juste en train de stimuler la sensibilité de sœur pour que je compatisse. À vrai dire, c’est comme si les problèmes sont partout : les femmes sont toutes en train de souffrir à cause de leur mari, soit à cause de leur belle-mère, soit à cause de leur belle-sœur. En fin de compte, je me demande pourquoi me marier si c’est pour y vivre la souffrance. Mieux rester dans le célibat et savourer la vie“, projette la jeune fille âgée 29 ans.

Sorties aussitôt entrées

Certaines sont sorties du mariage comme elles sont entrées. Les femmes divorcées sont les seules à aller en fond sur la différence entre les deux vies. Ramata (nom d’emprunt) vient de la sous-région. Elle a gagné la capitale dakaroise pour son union avec son cousin. Mais malheureusement, le mariage arrangé n’a pas perduré à cause d’un mari irresponsable et immature. Ramata vivait l’un des moments les plus malheureux de sa vie quand son mari se vantait de sa capacité à avoir une épouse dévouée et de collectionner des copines sans cacher son infidélité : « J’étais dans un ménage où je demandais du respect et de la considération de la part de mon mari ; il n’avait aucune compassion à mon égard. Je ne recevais ni compliments ni petits mots venant de lui. Pour lui, j’étais juste une femme sans valeur qui n’a pas de cœur pour sentir, pour se sentir aimée. Il communiquait avec ses copines en ma présence sans que j’aie le droit de manifester ma souffrance. Alors quand j’ai compris que l’aventure ne va pas durer, j’ai demandé le divorce et coupé les ponts. Actuellement, je mène une vie de célibataire très calme en plus d’avoir la liberté de me promener, d’aller voyager et de faire mon commerce “. D’après notre interlocutrice, les raisons pour lesquelles les femmes ne veulent plus se marier sont dénombrables. Certaines sont sacrées et ne peuvent être divulguées.

Les filles de nos jours sont trop prises pour l’acquisition d’une liberté alors que le mariage affecte ton travail, ta liberté, d’une part, ta santé avec la grossesse et ta joie de vivre. C’est la raison pour laquelle beaucoup de jeunes filles préfèrent rester dans le célibat.

%d blogueurs aiment cette page :