GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Elections locales : Lamine Bara Gaye, Apr, prend le contre-pied de la majorité présidentielle

Le mandataire chargé des élections de l’APR à Mbacké n’est pas d’accord avec la volonté du pouvoir d’organiser les élections locales en janvier 2022.  Selon Lamine Bara Gaye, les élections locales peuvent se tenir avant la fin de l’année 2021.

Il invite par ailleurs le président de la République à fixer une date avant la fin de l’année. « Ce énième report et ce désaccord au niveau de la commission du dialogue politique fait très mal. C’est la mouvance présidentielle où je milite qui gère l’Etat. L’organisation des élections, ce n’est pas l’affaire de l’APR, ce n’est pas non plus l’affaire de la coalition Benno bokk yakaar. C’est l’Etat du Sénégal, l’administration. Et le chef de l’Etat, c’est le président Macky Sall. Je m’attends à ce que la semaine prochaine, les jours à venir, qu’il prenne un décret pour fixer définitivement la date de ces élections locales », a déclaré, sur Rfm, le responsable Apr. Il estime que le pouvoir est en train de donner l’impression à l’opinion qu’il ne veut pas aller à des élections.

« Nous tenons combien de collectivités locales ? Pourquoi Diantre, devrions-nous avoir peur d’aller aux élections ? », fustige-t-il, soulignant que la responsabilité est entre les mains du président Macky Sall à qui il fait totalement confiance. Parce que les élections peuvent se tenir en décembre 2021.

%d blogueurs aiment cette page :