GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Électeur-élu Vovo Bombyx

Je réfléchissais au tandem «  électeur-élu » que je verrais également comme une «  paire d’électrons ». L’électeur ne saurait constituer un «  électron libre » ; le raisonnement est valable aussi pour l’élu…L’un ne saurait exister sans l’autre…

Au cours des « trois journées du mois de mars qui ébranlèrent le Sénégal », des sondages «  sorties de rue » en lieu et place des sondages «  sorties des urnes » auraient sans doute permis de vérifier que plusieurs électeurs étaient ou non dans la rue…

J’ai quelques doutes à ce sujet car je crois que la jeunesse qui est descendue dans la rue (plus nombreuse que la force estudiantine) ne faisait pas partie des électeurs inscrits…

Les électeurs ont suivi les événements de loin et ils se sont posé mille questions quant à l’avenir politique de la Nation.

La «  paire d’électrons » des grandes joutes électorales n’a pas fonctionné mais il aurait fallu le démontrer…

L’élu s’est manifesté avec un «  retard de phase » et nous sommes encore nombreux à penser qu’il aurait dû «  prendre la parole » plus tôt afin de reprendre l’initiative…

Très curieusement, l’élu s’est adressé à l’électeur mais la cible sociale n’était pas celle-là…

La rue, je le crois, n’a pas été envahie par l’électeur…

Nous avons donc assisté à une rupture du tandem «  élu-électeur », de la «  paire d’électrons »…

Les analystes politiques devraient revenir sur les événements de mars et montrer les décalages politiques et sociologiques introduits par la « rue ».

Les sciences politiques s’intéressent à la «  paire d’électrons » mais seul l’élu a finalement joué un rôle dans la crise ; l’électeur était absent….

Les échanges avec le Professeur Wade permettent de développer des analyses neuves qui devraient nous donner tous à réfléchir. Le système « démocratique » fonctionne lorsque la «  paire d’électrons » fonctionne…

Élu-électeur…

Comment donc intégrer la « rue non inscrite » et éviter le basculement du « pouvoir démocratique »?

%d blogueurs aiment cette page :