GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

ÉDITORIAL Remaniement

 

La générosité de Macky Sall

 

La profondeur de la déchirure chirurgicale du 28 octobre démontre la générosité de Macky Sall pour le Sénégal. C’est en effet un homme profondément bouleversé qui se rend compte de la vanité de ses efforts depuis 2012 dans son amour du Sénégal.

Les adieux d’Hector à Andromaque ont été à la dimension du désespoir de chef de l’État devant ses efforts peu soutenus d’aller à l’émergence. Le départ de Abdoul Mbaye révélait déjà ce souci du président d’aller à l’essentiel avec le changement de l’attelage gouvernemental et l’arrivée de Aminata Touré “Mimi”. Cinq ans après, le départ de Mohammad Boun Abdallah Dionne en mars 2019 rappelait ce souci de regarder les Sénégalais dans le blanc des yeux sans une dispersion des effluves du fait d’un Premier ministre incapable de mesurer et de traduire cet amour incommensurable du président pour son cher Sénégal.

Aujourd’hui, Macky Sall est à la croisée des chemins : il lui faut choisir un successeur, celui qui incarnera désormais ses rêves avortés sur le devenir du Sénégal : le futur Premier ministre sera lui dans ses visions oniriques de la fin des ses errances entre 2008 et 2012 : un homme d’exception, l’Ante-premier de tous ceux qui ont exercé sous sa férule, l’opposé de tous les ministres ayant été du compagnonnage quasi-maçonnique des années Macky, un extraterrestre capable de le réconcilier avec lui-même et les Sénégalais.

%d blogueurs aiment cette page :