GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Délégation à l’entrepreneuriat rapide: Une communication coincée par l’unique devant la totalité P. MBODJE

Le factuel éclipse le travail pour le développement durable

La réaction professionnelle d’une certaine partie de la presse du 26 avril (Le Soleil, Le Devoir) aux récents événements tendrait à relever un déficit de communication de la part de la Délégation à l’Entreprenariat rapide (Der) de Papa Amadou Sarr : titillé en ces moments de grande agitation, le Délégué revoie un plan de communication basé plus sur le factuel que sur le développement durable, devise de la Der.

Ainsi, les inaugurations (l’actuel, le factuel, le visible, le concret) qui devaient convaincre posent problème seulement parce que les autorités administratives locales n’ont pas été associées ; le souci de prudence et une volonté du concret se heurte à l’ego de ceux qui pensent être les seuls à décider du développement local : toutes les remarques tournent autour de la pratique de la Der de traiter directement avec les bénéficiaires présentateurs de projets. Ainsi, si une fabrique de glace, un data center ou des frigos sont visibles, concrets, réels dans l’espace sénégalais, l’autorité locale s’offusque de ne pas avoir été associée à l’étude, à l’encadrement, au financement et de n’être sollicité pour inaugurer les chrysanthèmes. Mais le discours d’inauguration s’arrête au factuel et ne permet pas une vue d’ensemble.

Surtout si le discours n’évolue pas faute d’une thématique à choisir pour chaque support communicationnel ; ainsi la Une du Soleil du 26 et les propos du Délégué ce jour sur Igfm (« Il a déclaré que la Der a financé le montant total de 60 milliards Fcfa, pour 106.000 bénéficiaires directs ») étaient déjà lisibles dans Le quotidien du 8 avril 2021 : « La Délégation générale à l’entreprenariat rapide pour les femmes et les jeunes dresse un bilan jugé satisfaisant. Entre 2018 et 2020, la Der/Fj a « pu injecter plus de 60 milliards de francs Cfa en touchant environ 606 mille bénéficiaires sur l’ensemble du territoire national », a fait savoir hier, le Délégué général, Papa Amadou Sarr, lors d’une conférence de presse ».

Qu’importe si les chiffres ont varié entre bénéficiaires, demandes et, conséquemment, le montant mobilisé qui passe du simple à la multiplication par 10 (60 milliards vs les 650 du Soleil).

%d blogueurs aiment cette page :