GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Contribution: Serigne Pape Malick Sy toujours présent dans les cœurs Par l'Honorable Djibril WAR

Qui pouvait nous faire croire  que nous allions commémorer ensemble pour la dernière fois sur terre  la naissance du Prophète Mohamet PSL, l’édition du Mawloud de 2019 dans la mosquée du Saint Homme, feu votre père Serigne Babacar Sy ? Cher père, ce jour, nous souffrons moins de notre solitude, loin de notre famille, en mission de pacificateur dans ces lieux inconnus  pleins d’incertitudes, exposé à des risques imprévisibles que de cette douleur intense   indescriptible qui nous consume, du fait de cette brutale séparation.

Qui pourra nous donner ce profond bonheur spirituel de ces plus beaux moments de béatitude, d’élévation de notre vie, ce  gros cadeau qu’est l’hommage que vous aviez rendu cette nuit à notre regretté père El Hadji Assane, fervent talibé, fidèle et loyal serviteur et soldat dans les années de braise, jusqu’à la fin de ses jours de Serigne Cheikh Al Makhtoum. Vous aviez du mal à contenir en ces instants  votre émotion, trahie par le trémolo de votre douce et adoucissante voix, en prenant à témoin votre  illustre père Serigne Ababacar Sy  PSL, et Serigne Cheikh Ahmet Tidiane Sy dont il fut le distingué compagnon et ami ?

En cette nuit bénie , partout  dans les mosquées du monde,   depuis La Mecque, Médine où repose le Prophète PSL, Aïnou Madi, berceau de la Tidianiya, Fezz, Caire, Kano, Bornou, Tombouctou, Nimzatt, Jakarta, New York, Paris, Londres, au Sénégal, Tivaouane, Fouta,Touba, Kaolack

Niassene, Thiès Ndiassane, les familles Barro, Ndiéguène, Kounta, Dakar Omariennes, Barro de Médina Gounass, les fidèles musulmans, à l’unisson vont réciter toute la soirée le Coran, faire des «  Zikr », psalmodier et chanter  à la gloire du Prophète Mohamet PSL : « Alla Huma Sali  Alla Sayidina  Mohamad.. ».

Très cher Papa, venant à la suite de vos illustres grand-père, homonyme El Hadji Malick Sy et pères : les Khalifes généraux Serigne Ababacar Sy , Serigne Mansour Sy, Serigne Abdoul Aziz Dabakh, vos frères aînés  : Serigne Moustapha Sy, les Khalifes généraux Serigne Mansour Sy, Serigne Cheikh Ahmet Tidiane Sy Al Makhtoum, Serigne Abdoul Aziz Al Amine, vous aviez bien su perpétuer de fort belle manière les liens de parenté maternelle et paternelle entre nos  deux familles, depuis la lignée guerrière du roi guelewar   du Sine, Silmang Marone de Thiour Mbimor, venu du Gabou, des Lamtoro du  Fouta, à Al War, celle du Walo : Abari, Wélé, Diop, Thiam de Gaya, de Bokhol, Dagana,  Ndombo.

La famille Sy a toujours privilégié ces liens séculaires en lieu et place des relations de marabout à disciple.     Vous avez toujours été présent dans  tous    nos événements familiaux de joie comme de tristesse.   Vos prières et vos discrètes marques de générosité  ne nous ont jamais fait défaut.

Aujourd’hui, le cœur étreint  par le chagrin et l’émotion, nous continuerons de proclamer et de revendiquer toujours haut et fort avec fierté notre statut de « talibé » de disciple de la famille Sy  de Cheikh Ahmet Tidiane Shérif. Vous êtes retourné à notre Créateur, Allah le Tout Puissant, auprès de vos illustres parents, après  une vie bien remplie, ayant fait  plus que vous ne pouviez pour les autres.

Vous avez fait vôtre cette conception du poète du vrai bonheur : «  Un parfum que l’on répand autour de soi sans en verser une seule goutte sur soi même ». Quelle noblesse de cœur et d’esprit !

Cher père et ami dont l’élégance s’est toujours conjuguée en parfaite harmonie avec la connaissance spirituelle et temporelle, l’éloquence académique en langue ouolof arabe, française et anglaise,  dans une symphonie lyrique pour se fondre et se disperser tel un fleuve dans les confluents de l’érudition et de l’humilité, qui comblera ce vide que vous avez laissé derrière vous ? Notre cher Khalife général Serigne Mbaye Sy Mansour,  gardien de ce lumineux sanctuaire dont les saints perçoivent l’éclat scintillant depuis Fezz où repose le fondateur de la confrérie et Bagdad, Karbala la ville martyr de Al Hussein (Assane) petits-fils du Prophète PSL. Nous lui réitérons nos vœux et prières pour une longue vie et une bonne santé. Ce saint homme préserve avec intransigeance, sans concession aucun, les valeurs de la « Tarikha » Tidiane adossée aux règles strictes et exclusives de la Sunna, sans mélange de nature et d’objet avec le «  Farata », encore moins le «  Bda », la pagaille, pardon le paganisme, se  fondant  exclusivement sur la rigueur, l’honnêteté, le travail, la générosité, la charité, la paix, le dialogue avec toutes les autres confréries, notamment nos chers frères et sœurs de la paisible communauté chrétienne ainsi que nos autorités coutumières.

Longue vie à notre chère mère Sokhna A. D, ses enfants à notre chère tante Mame B.N, à vos enfants effacés, à la conduite irréprochable et à toute la famille de Elhadji Malick Sy. Longue vie et bonne santé à notre cher père El Hadji Mansour Mbaye, grand témoin de l’histoire et acteur de ces moments historiques.

Ce regard, ce sourire, cette voix angéliques, illumineront pour toujours nos cœurs et raviveront notre foi. Que le Seigneur Miséricordieux, avec  la dévotion entière de votre famille toute leur vie durant, nous accorde son pardon.

Sy Malick, merci pour tout. Qu’Allah le Tout Puissant vous accueille dans son Paradis !

%d blogueurs aiment cette page :