GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Conflit conjugal: Quand les femmes laissent leur travail trôner sur leur ménage Khadidiatou GUÈYE Fall

Plus de compréhension, Messieurs

Au 21ème siècle, les femmes ont connu une émancipation au vrai sens du terme. Elles excellent dans les études et commencent à s’imposer en se hissant au rang des meilleurs dans leur domaine. A cet effet, une pénétration massive des femmes dans les entreprises se constate progressivement. Elles occupent de postes de responsabilité nécessitant de hautes études, de fortes personnalités et un charisme décisif.

Non sans leur jeter de fleurs, les femmes assurent pleinement leur devoir dans les bureaux et autres domaines d’activités. Mais l’assurance au sein du ménage laisse certains hommes sans voix. Pour ceux-ci, les femmes instruites et vacataires d’un poste de responsabilité dans les entreprises ont une organisation tumultueuse de leur ménage.

Thierno (nom d’emprunt) est marié à une institutrice depuis 7 ans. Il ne cache pas sa déception. A son avis, le mariage est au-dessus du travail : « Ce n’est pas pour rien que dans la culture sénégalaise, les femmes ne devaient pas travailler. C’est à l’homme d’aller au travail et la femme de rester à la maison avec les enfants et les travaux ménagers. La femme qui se réveille tôt le matin pour préparer les enfants et le mari, leur faire à manger avant d’aller au travail, qui revient le soir pour encore gérer la maison et la famille n’a pas le temps de communiquer avec son mari. Elle n’est un être humain, elle se fatigue tout de même. Le mieux c’est la comprendre ».

Thierno est l’un de ces maris qui se mettent à la place de leur femme pour comprendre sa situation. ” Ma femme et moi avons parfois des disputes mais j’en déduis qu’elle tout comme moi n’avons pas pris du temps pour notre couple. Et je comprends parfaitement : elle n’a pas des années d’école pour rester entre quatre murs. C’est pourquoi je prévois de sortir avec elle les weekends” soutient-il.

Pour ce jeune de 23 ans, les femmes ne devraient pas confondre leur travail et leur vie de couple. ” Le mariage doit primer sur tout. Donc c’est aux femmes de faire la part des choses en assurant les rênes du foyer” fait savoir le jeune homme. Il n’exclut pas le fait que certaines femmes mariées soient parfois influencées par des amies célibataires qui usent d’une liberté inconditionnelle. “Au lieu de rentrer à la maison, elles se retrouvent avec leurs amies sous prétexte de changer. Je pense qu’il n’y a pas mieux de changer de l’air et de se défouler avec son mari et ses enfants. Cela permettra de renforcer les liens familiaux” ajoute-t-il.

Du côté des femmes, la compréhension est sollicitée pour sauvegarder l’entente dans le couple. Ndèye Khady est une infirmière et mère de six petits bois de Dieu. Elle a un mari compréhensif. Son travail lui prend beaucoup de temps. Mais, quand l’occasion se présente, elle trouve un moyen de regrouper son mari et ses enfants autour du thé. D’après elle, c’est un parmi plusieurs moyens pour assurer son rôle de femme au foyer. ” Si mon mari à lui seul pouvait gérer tous les besoins de subsistance de la famille et des caprices de nos enfants, je ne me sacrifierais pas pour lui apporter de l’aide. Donc il s’agit d’un mal nécessaire, c’est une situation contraignante qui m’y oblige. Mais je prône la communication avec ma petite famille” argumente la blouse blanche.

La perception de Ndèye Khady est différente de celle de Awa Sané. Cette dernière n’a pas l’intention de cumuler bureau et foyer. Encore célibataire, Awa Sané parle révolution du monde des femmes. Pour elle, les tâches ménagères doivent se partager entre le mari et la femme. ” Que chacun se mette à la place de l’autre. Le mariage se fait entre deux personnes, donc le couple doit se soutenir mutuellement. Alors pourquoi mettre le tout sur le dos de la femme ? Les époux aussi doivent jouer leur rôle dans la maison tout comme la femme” lance Awa. Selon elle, la communication doit prôner pour éviter les discussions houleuses.

Les problèmes de nombreux couples sont dus à un manque communication entre le mari et l’épouse. Cette dernière trop prise par le bureau et les travaux ménagers est souvent critiquée. Les époux réclament les petits soins, de l’attention et du temps malgré le temps qui coince leur femme. Quant aux femmes, elles sollicitent une compréhension de la part de leur époux.

%d blogueurs aiment cette page :