GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Communication politique : les Sénégalais cible et juges. Macky Sall en pleine phase de séduction ? Dirigé par Chérifa Sadany Ibou-Daba SOW

Macky Sall est un fin politique et, il faut l’avouer, chanceux aussi. C’est le sentiment de Amadou Wagne ; il trouve que la communication politique actuelle du président semble préparer une perspective de gouvernement élargi. Ensuite, Il veut légitimer, léguer le pouvoir à des personnes “souples”.

La reconnaissance de certains Sénégalais face au président Macky Sall date dela victoire de l’équipe du Sénégal lors de la Coupe d’Afrique des Nations 2021. Et surtout, depuis qu’on a annoncé que l’ancien président de la République du Sénégal, Me Abdoulaye Wade, serait l’invité d’honneur à l’inauguration du Stade à Diamniadio demain mardi 22 février. Ce geste semble bien apprécié par certains des Sénégalais qui jugent démocratique l’acte du président Macky Sall. Est-ce qu’il recherche ? Ou c’est une ruse pour atténuer la sanction électorale ? Amadou Wagne tente de répondre aux questions à travers cet entretien.

Macky sall est-il en train de séduire la jeunesse en fabriquant son propre opinion publique ?

Amadou Wagne: L’opinion publique se fabrique avec une démarche du bas vers le haut ou du haut vers le bas. Pour lui, à travers ces événements en bandoulière, le président Macky Sall se crée une opinion publique : « Comme disait Pierre Bourdieu, en sociologie, l’opinion publique n’existe pas ; elle se fabrique à travers la circonstance et la conjoncture politique qui verse sur une politique d’unité, un gouvernement élargi.

En effet, Macky Sall joue sur cette sensibilité, raison pour laquelle même ses sorties sont d’ordre populaire. Il est en effet dans une démarche de pacification, de popularisation. En communication,tous les experts sont d’avis sur cette perspective qui fait que tout État sérieux doit utiliser des évènements conjoncturels pour construire une opinion. »

En quoi l’absence de Sonko à l’inauguration du stade peut-elle avoir un enjeu dans sa popularité, si on sait que certains lui en veulent d’avoir trouvé un prétexte pour ne pas assister à l’accueil des joueurs sénégalais vainqueurs de la CAN 2021 ?

Sonko peut perdre en crédibilité s’il ne se présente pas le jour de l’inauguration du stade : Macky Sall le mettra en mal dans la dynamique dialogique qu’il incarne. C’est de bonne guerre. J’ai suivi une émission de Barthélémy Dias. Il est catégorique dans sa démarche, mais lorsqu’il a reçu l’appel du ministre de l’intérieur, il a répondu patriotiquement : c’était pour les joueurs, pour faire semblant. Donc quand le président appelle, il faut répondre parce que seulement deux évènements peuvent faire intégrer un opposant à la démarche présidentielle : soit c’est un évènement nocif, soit positif et c’est le cas. Il faut féliciter les joueurs d’abord en publiant ensuite et en étant présent. Pour l’inauguration du stade aussi, c’est la même veine donc Sonko doit être prudent sur cette démarche-là.

Comment caractérisez vous la communication politique du président Macky Sall ?

À mon avis, elle se caractérise par l’art de la persuasion charismatique, l’art de profiter des occasions qui rassemblent pour brandir son grand jeu, l’art de diviser les maires après avoir perdu les zones symboliques (Bamba fall et bientôt d’autres).

Le président Macky Sall semble préparer une perspective de gouvernement élargi. Ils cherche dans l’opposition un Premier ministre qui pourrait jouer le jeu en attendant qu’il se décide pour 2024. Il veut en effet conquérir PDS, REEWMI, PS, Awalé, YESSAL et tous les partis sauf PASTEF pour 2024. Ensuite, Il veut légitimer, léguer le pouvoir à des personnes “souples”.

Il veut casser le rythme de YAW, donc il mise sur Khalifa Sall. C’est une prospective politique qui se dessine. Il se pourrait qu’il lui accorde une audience.

Qu’est-ce qui selon vous peut faire obstacle au président Macky Sall dans sa démarche de séduction ? Et en quoi cela implique-t-il Ousmane Sonko ?

Le peuple pourra casser son ascension car il a les cartes à jouer. La crise de l’éducation aussi pourrait déjouer son jeu. Il appuie l’aura des événements pour endormir les Sénégalais ; il fabrique l’opinion publique. Toute l’armée de communication de la présidence y travaille. Surtout dans la zone sud. Dans ce cas, Sonko devrait être prudent et se mettre au travail. Il n’a jamais rien fait de pratique car il n’avait pas le pouvoir. Il dénonçait bien. Il s’opposait bien. Mais là, s’il fait un an sans mettre sur pied quelque chose de solide à Zinguinchor, il encaissera des coups politiques qui l’attarderont. Nous savons tous que Macky Sall est un fin politique. Il faut l’avouer. Il est chanceux aussi. En communication politique, l’ethos prime sur le logos mais le pathos est au top. Le Sénégalais est plus malléable sur la sensibilité. Il arrive rare de le convaincre. On le vainc en jouant sur ses sensibilités, malheureusement. Et comme je dis, la communication politique du président Macky Sall est hautement stratégique. La communication de Sonko est tactique mais farfelue. C’est normal : l’un gouverne, l’autre est en quête. Mais Sonko gagnerait s’il était plus vigilant. Tout ce qui est dit sera retenu contre lui. Il doit se méfier de ses nouveaux amis. Ils sont des hommes honnêtes mais capables de vaciller sans problème.

Tel qu’en lui-même

Je suis étudiant en Master II Science Politique à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar, j’ai opté pour la gouvernance internationale. Depuis mon jeune âge, je m’étais grave intéressé aux choses internationales. C’est peut-être l’une des raisons qui m’ont poussées à orienter les astres de mon destin vers cette perspective. la substantifique moelle de ma culture est dans les affaires politiques internationales, la géopolitique et les relations diplomatiques. Cependant, je me qualifie Chercheur dans des domaines parfois différents de la sphère de ma dite spécialité.
Je suis trilingue et je suis autodidacte en Communication et en rédaction de textes. Je passe le plus clair de mon temps à faire des recherches et à griffonner. Ce qui a sans doute réveiller mes sens écrivains.
J’interviens à l’aise sur des sujets abordant l’humanité et ses rapports avec la nature. le rôle des vivants dans la planète et leur impact sur la qualité vitale de celle-ci.
J’aimerais un jour récolter le fruit de mes talents relativement féconds même si l’amélioration quotidienne demeure un des défis majeurs dont j’aime relever. Par conséquent, je suis en recherche d’alternance, quel que soit le pays pour gagner en compétences.

Amadou WAGNE.

%d blogueurs aiment cette page :