GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Cheveux crépus, la nouvelle tendance très prisée pour valoriser les cheveux africains Khadidiatou GUÈYE Fall

Les produits capillaires importés face au challenge de « crépure » des cheveux secs

L’Africain se démarque toujours à cause de sa particularité. La noirceur de sa peau renvoie systématiquement à ses origines. Les Africaines se distinguent parfois par des scarifications, mais généralement, la particularité réside sur la texture de leurs cheveux : elles disposent naturellement de cheveux frisés ou crépus. Leur type de cheveu marque une grande différence avec celui des Européens ou des Asiatiques. Naturellement, les cheveux des Africains sont secs à cause de la faible quantité de sébum que produit le follicule pilo-sébacé. A un moment donné, le défrisage a ébloui pas mal de femmes avec des cheveux crépus. Le démêlage facilite la pratique de certaines coiffures pour ces dernières.

Maintenant, les femmes africaines réclament la nature de leurs cheveux. Une nouvelle tendance s’aperçoit dans le style des filles laissant leurs cheveux dans leur propre nature : secs et crépus. La crêpure des cheveux se vante partout,  surtout sur la toile. Le défrisage est réservé aux complexés dorénavant. Myriam est une femme avec un style un peu différent des femmes. Elle se tresse rarement. Son look à elle, c’est de s’abandonner au naturel. Rien de plus sur le naturel. C’est la raison pour laquelle elle laisse ses cheveux crépus la mettre en valeur. « Comme une vraie Africaine, mes cheveux sont tout crépus. Très difficile à démêler. Mais cela ne pose pas de problème, je sais comment m’y prendre », soutient Myriam au style Afro. Ses cheveux qui débordent camouflent ses une partie de ses yeux et la totalité de ses oreilles. Elle use des produits bio, c’est-à-dire des produits naturels pour la poussée de ses cheveux frisés : « Le beurre de karité est meilleur pour adoucir nos cheveux et pour la poussée. On ne l’apprend à personne maintenant, tout le monde le sait ». Myriam s’est tournée vers la crépure des cheveux pour son identité d’abord et pour valoriser ses origines.

« Je me défrisais les cheveux mais ça, c’était avant. Il est important pour moi de mettre en valeur ce que  dame nature m’a réservée. Mes cheveux crépus avec le style afro me distinguent des autres. Cela renvoie automatiquement à mes origines nègres. Si nous, Africains, nos cheveux sont crépus, c’est parce que notre environnement nous en contraint et la nature fait bien les choses. Les Européens ont des cheveux longs et moins frisés que les nôtres, c’est parce que leur climat ne leur permet pas d’avoir des cheveux secs et crépus, en plus de leur excès de sébum ». Myriam ajoute que les produits capillaires qui sont importés par certains magasins détruisent nos cheveux. Car ces dits produits débarrassent nos cheveux de leur sébum qui est en faible quantité d’ailleurs. Ce qui rend les cheveux secs.

Cette femme de 28 ans est pour la promotion des cheveux afro. Elle prépare des recettes pour la poussée rapide et efficace des cheveux noirs et crépus. Ses produits constitués en gamme sont vendus pour les enfants et les femmes. Soumaya’s Hair est le nom de la gamme composée de crème capillaire, de champoing et d’huiles essentielles en conformité avec la crêpure des cheveux. Elle a mis en place ce projet depuis 3 ans avec un objectif précis :” Ce qui a motivé mon projet, c’est dû au fait que plein de rumeurs circulaient sur le fait que la femme noire ne peut pas avoir longs cheveux et en bonne santé. Donc c’était un défi pour prouver le contraire. L’objectif c’est d’en faire une grande entreprise spécialisée pour les cheveux afro pour que toutes les femmes et les hommes souhaitant avoir de longs cheveux puissent savoir que c’est un produit qui leur convient.

Le produit Soumaya’s Hair a pour finalité d’hydrater, de fortifier, de gainer et donner aux cheveux tout ce dont ils ont besoin. Notre entrepreneure affirme n’avoir jamais fait de formation dans le sens de son actuel domaine d’activité ; elle s’est basée sur la documentation et son expérience personnelle. ” C’est par la documentation que j’ai pu avoir toutes les connaissances que j’ai eu,  en même temps j’étais mon propre cobaye. Donc j’ai tout testé sur mes cheveux” confirme-t-elle. Elle ajoute que ses cibles sont les enfants d’abord et les femmes en général : ” On a une gamme pour les enfants et une autre gamme pour les adultes. Nos produits capillaires sont à leur goût dans la mesure où elles constatent elles-mêmes les résultats. Pour un début, le marketing se faisait de bouche à oreille. C’est-à-dire tu as une cliente qui commande le produit, elle utilise le produit et, en constatant les résultats, elle le suggère à quelqu’un d’autre. Ça se fait comme ça. Mais actuellement nous avons une page Instagram soumaya’s hair”.

La promotrice de Soumaya’s Hair a une vision pour ces produits : “Franchement, mon ambition avec soumaya’s Hair, c’est que toutes les femmes africaines soient conscientes que nos cheveux sont en mesure de pousser plus long même et plus fort que les cheveux européens ou autres”.

C’est la nouvelle tendance, les cheveux crépus. Certaines Africaines fières de leur nature en ont fait leur particularité pour faire l’apanage de leur identité africaine. Ainsi, plusieurs femmes se lancent dans l’utilisation des produits capillaires mettant en exergue leurs types de cheveux qui n’est plus une honte mais un trait de charme dont elles se glorifie.

%d blogueurs aiment cette page :