GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Bargny: Le temps de la reconfiguration Gorguez DIOP

Il s’agira  d’abord de mettre l’espoir en chantier, comme remède efficace contre le stress collectif qui gagne les Bargnois face aux assauts corrupteurs de tous bords sur leur cadre de vie ! Car l’espoir fait…(re)vivre si on sait intelligemment comment pouvoir rebondir d’une telle situation désastreuse dont la survenance découle plus d’une obstination, génération après génération, à ne pas nous inscrire dans le futur qui aujourd’hui semble nous laisser entrevoir aucune lueur évolutivement sécuritaire.

On ne le répètera jamais assez en convenant que le merveilleux  site géographique de Bargny est à nul autre pareil par rapport à sa façade maritime dont l’urgence d’une mise en valeur économiquement porteuse serait d’un impact positif à plusieurs inconnus sur l’état futur de la localité. Tardant à soupçonner les nombreuses potentialités en dormance dans la bande allant de Miname à N’Diolmane, c’est ce qui aiguise davantage les appétits en motivant les acharnements de taille à espérer un jour un déguerpissement forcément provoqué pour  s’accaparer de ces atouts majeurs !

L’heure h est donc venue pour un dépassement des ardeurs politiciennes vers la conception d’un outil communal véritable qui  s’investira désormais, à travers l’actuel et les futurs maires et leurs équipes, dans une continuité et amélioration de nouveaux acquis urbanisationnels inspirés d’un Schéma global de Reconstruction (S.G.R.) à court, moyen et long termes.

Ce vaste chantier d’envergure, porteur d’opportunités de milliers d’emplois&bien-être, que devra refléter une maquette futuriste dont l’urgente conception sera fonction de nos expertises endogènes, passera forcément par un dialogue d’intérêt communal quand on sait qu’un buldozage indemnisé de tout ou partie de concessions et maisons s’imposera pour sa mise à exécution.

S’il s’avère que Bargny étouffe dans des habits fonciers qu’on lui a délibérément taillés, son futur n’en est pas pour autant compromis,  à moins que ses filles et fils  ne sachent tirer grandement profit d’un tel cadre naturel par l’investissement judicieux de leurs expertises hautement distinguées.

%d blogueurs aiment cette page :