GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Humeur : Ces faux diplômés

Humeur

Le pouvoir expliqué                aux cancres

Les notes catastrophiques de Jordan Bardella, probable futur Premier ministre de coalition français, et ses différents échecs scolaires et universitaires ont fortement amusé notre chroniqueur qui, pour une fois, est sorti de sa réserve pour revisiter le parcours chaotique de ceux qui prétendent diriger un pays un jour.

Gare aux individus qui dissimulent leurs notes à la fac et qui prétendent diriger un pays.
Aux Usa; un président avait menacé quiconque rendrait publiques ses notes d’étudiant.
Un autre qui a échoué aux concours d’entrée à Normale sup et à l’ENA a rendu inopérante la diplomatie de son pays avec des revers inhabituels.
Ailleurs, on a vu un autre dont les performances comme élève ou étudiant n’ont jamais été évoquées et pour peu il aurait plongé son pays dans le chaos et la violence généralisée.
Plus loin dans le passé, un Autrichien qui n’a pas réussi à entrer à l’école des Beaux arts de Vienne s’est engagé dans politique pour le malheur de son peuple et du monde.
Déduction : Il vaut mieux voter pour les sujets brillants lors de leurs études plutôt que pour ceux qui ont eu laborieusement leurs diplômes ou même ont connu l’échec.

Nota : Toute ressemblance avec des personnes réelles est fortuite et procède du pur hasard.